BTB 35 : Modifier le système de récolte

Gentz Forest Products fait face aux changements du marché relatifs aux feuillus du Michigan en effectuant une transition du déchiquetage à grande productivité vers du façonnage.
Dave Gentz est très content du taux de disponibilité des débardeurs 630D.

Dave Gentz est très content du taux de disponibilité des débardeurs 630D.

– Paul Iarocci

Gentz Forest Products (GFP) a été fondée en 1990, pendant l’âge d’or de l’industrie du bois de pâte dans le Michigan. L’entreprise est située à Manistee, sur le rivage est à caractère pittoresque du lac Michigan, une région importante de l’industrie forestière. Dave et Melissa Gentz ont acheté la compagnie en 2006 et demeurent les seuls propriétaires. Depuis qu’il a acheté la compagnie, Dave Gentz pouvait vendre ses produits à une multitude d’usines de pâte la plupart du temps. Les récoltes de troncs entiers étaient réalisées avec des abatteuses-empileuses et des débardeurs qui étaient suivis par des machines de tronçonnage et de déchiquetage. La production hebdomadaire maximale était de 2 270 tonnes (2 500 tonnes américaines) de copeaux et le bois vendu provenait de grands terrains, ce qui minimisait le temps et les coûts associés aux déplacements.

Maintenant, l’industrie locale est en transition, ce qui est donc aussi le cas de l’entreprise de Dave Gentz. Les usines ont disparu, sauf pour une usine de pâte située à Manistee et une usine de panneaux OSB de Weyerhaeuser se trouvant à Grayling. « La production de copeaux de cette année a vraiment diminué », indique Dave Gentz. « La demande de l’usine est moins constante et [Manistee] de nouvelles façons de faire sont introduites. Par exemple, l’usine utilise plus de billes rondes pour produire des copeaux avec son propre système de déchiquetage. En outre, il n’y a plus de gros travaux ni de gros blocs de coupe. Un bloc de coupe de 80 acres est maintenant considéré comme grand et la superficie de nombreux blocs de coupe où l’État permet de récolter du bois est seulement de 25 à 40 acres. »

L'opérateur Scott Savich en avant de sa machine.

L’opérateur Scott Savich en avant de sa machine.

Pour s’adapter, Dave Gentz a modifié son modèle d’affaires au complet en ajustant le système de récolte afin d’offrir des produits supplémentaires commercialisables viables et en tentant continuellement de s’introduire sur de nouveaux marchés. Plutôt que de produire un grand volume de copeaux de feuillus vendus seulement à quelques grandes usines, il produit actuellement de 500 à 800 tonnes de bois de pâte et de copeaux énergétiques tout en optimisant chaque bille de façon à obtenir des produits lucratifs comme du bois à palettes et des billes de sciage de haute qualité. Tout le reste est déchiqueté pour être vendu en tant que copeaux. Dave Gentz a maintenant plus de 20 clients. C’est l’optimisation et l’utilisation des arbres au complet, plutôt que la productivité, qui expliquent le succès de GFP.

Pour réaliser cela, Dave Gentz a modifié son système de récolte, en le transformant en un système hybride. Des abatteuses-empileuses à roues font l’abattage. Les débardeurs transportent les troncs complets situés en bordure des blocs de couple jusqu’à une jetée secondaire et ne déplacent pas les groupes plus à l’intérieur. Une abatteuse-façonneuse à chenilles s’occupe du façonnage et du marchandisage du bois de haute qualité, du bois à palettes et du bois de pâte se trouvant à la jetée secondaire ainsi que celui situé à l’intérieur du bloc de coupe. Le diamètre minimal des billes de sciage est de 255 mm (10 po), celui des billes de bois à palettes de 125 à 255 mm (5 à 10 po) et celui du bois de pâte de 75 mm (3 po).

Les transporteurs amènent jusqu’en bordure de la route les billes situées dans le bloc de coupe et celles se trouvant à la jetée secondaire. Les abatteuses-façonneuses enlèvent les cimes de moins de 75 mm (3 po), celles-ci étant transportées par des débardeurs et empilées plus tard. À un moment donné, le déchiqueteur, qui est utilisé par les différentes équipes, est employé pour transformer les cimes en copeaux. En fonction du marché, le bois de pâte peut être déchiqueté ou vendu comme bois rond. Dave Gentz continue d’utiliser les débardeurs principalement pour transporter les cimes et réduire les distances de débusquage.

En plus de pouvoir tirer des gains supplémentaires de chaque arbre, la transition du tronçonnage vers le façonnage a permis d’obtenir d’autres bénéfices. Un gros avantage est qu’il n’est plus nécessaire de compter sur les ventes de bois importantes. « Nous achetons notre propre bois. En utilisant la façonneuse, il n’est pas nécessaire de faire de longs déplacements pour dénicher de grandes quantités de bois en vente qui permettent de rendre le déchiquetage économique », explique Dave Gentz. « Nous n’avons pas à faire de déplacements qui prennent plus qu’une heure. Nous sommes principalement informés des ventes de bois par le bouche-à-oreille. L’abatteuse-façonneuse est très polyvalente pour les petits travaux. »

Cela dit, Dave Gentz considère que d’utiliser l’abatteuse-empileuse pour commencer le travail est beaucoup plus efficace que faire l’abattage et le façonnage avec l’abatteuse-façonneuse. « Il n’est pas nécessaire que l’abatteuse-façonneuse coupe chaque petit arbre. Notre productivité a augmenté de 50 % en se procurant une abatteuse-empileuse et nous utilisons beaucoup moins de guide-chaîne et de chaînes.

Dave Gentz (à l'avant) discute avec l'opérateur de la nouvelle abatteuse-façonneuse Tigercat Bob Morgan.

Dave Gentz (à l’avant) discute avec l’opérateur de la nouvelle abatteuse-façonneuse Tigercat Bob Morgan.

Avant 2012, Dave Gentz n’avait jamais envisagé la possibilité d’acheter de l’équipement Tigercat. Premièrement, il n’y a pas de concessionnaire de Tigercat dans la région. Deuxièmement, il avait déjà établi une bonne relation avec le concessionnaire d’équipement local. Toutefois, comme il se souvient : « J’étais en excellente relation avec [Tigercat’s US sales manager] Kevin Selby et lorsque les choses ne se sont pas bien passées avec les débardeurs que j’avais achetés d’un autre fabricant, je l’ai appelé et j’ai obtenu le prix d’un débardeur 630D. » Puisque Dave Gentz est proche de l’usine de fabrication de Tigercat, il a décidé de l’acheter directement auprès de la compagnie. « Nous avons été très impressionnés par sa performance et nous avons décidé d’en acheter un autre avant qu’ils installent des moteurs Tier 4 sur celui-ci. Nous n’avons jamais été aussi satisfaits avec de l’équipement d’une autre marque. Cela représente une véritable bouffée d’air frais que d’avoir des machines qui fonctionnent tous les jours. Les machines de Tigercat prouvent d’elles-mêmes leur qualité. »

Dave Gentz apprécie que Tigercat fasse preuve d’ouverture, offre un bon soutien technique et établisse de bonnes relations avec les utilisateurs finaux. « Les gens de Tigercat ont une attitude très différente. Cette compagnie est beaucoup plus transparente que les autres. Si nous avons un problème, ils s’en occupent. »

Scott Savich est l’un des opérateurs de débardeurs de GFP et il a une grande expérience dans la conduite de ce type de machine. « J’ai utilisé tous les modèles de débardeurs qui existent. J’étais en piteux état [skidding] à cause de maux de dos et de nombreux autres problèmes ergonomiques. Je peux utiliser ce débardeur tout en me sentant bien. J’aime sa puissance et j’apprécie de ne pas avoir à effectuer de changements de vitesse. Il offre une bonne visibilité et une conduite confortable. C’est une bonne machine qui ne tombe pas en panne. En plus, sa capacité à tirer des charges est la meilleure. »

Lors de son plus récent achat de machines Tigercat, au milieu de l’année 2013, Dave Gentz s’est procuré une abatteuse-façonneuse H822C dotée d’une tête d’abattage-ébranchage TH575. L’opérateur Bob Morgan possède 30 ans d’expérience en tant qu’entrepreneur et opérateur et Dave Gentz accorde beaucoup de valeur à son opinion. Jusqu’à maintenant, Bob Morgan est satisfait de la performance de la machine. Dave Gentz se sert de la grande expérience de ses opérateurs, les faisant beaucoup participer au processus de prise de décisions de la compagnie. « Mes employés ont une bonne attitude et je me demande constamment de quelle façon je peux les aider. Si je n’étais plus là demain, l’entreprise continuerait de fonctionner. J’ai l’intime conviction d’avoir de très bons employés. Ils s’occupent de problèmes dont je n’ai même pas connaissance. » Dix-neuf opérateurs et techniciens travaillent pour GFP, le taux de roulement étant très faible.

Dave Gentz s’attend à ce que son entreprise continue à évoluer, de même que l’industrie de façon générale. Il spécule : « Dans le futur, il est possible que nous effectuions une transition complète vers un système de récolte de billes de longueur préétablie. Nous sommes encore dans une période de transition, mais je crois que dans les prochaines années les systèmes de récolte de troncs entiers et les débardeurs vont disparaître de nos opérations et que nous ferons beaucoup de récolte de billes de longueur préétablie. »

L'abatteuse-façonneuse H822C Tigercat dotée d'une tête d'abattage-ébranchage TH575. Les façonneuses sont utilisées sur le terrain ainsi qu'à des jetées secondaires. Réaliser le marchandisage avec des façonneuses dotées de têtes multifonctionnelles a modifié le modèle d'affaires de GFP.

L’abatteuse-façonneuse H822C Tigercat dotée d’une tête d’abattage-ébranchage TH575. Les façonneuses sont utilisées sur le terrain ainsi qu’à des jetées secondaires. Réaliser le marchandisage avec des façonneuses dotées de têtes multifonctionnelles a modifié le modèle d’affaires de GFP.