BTB 34 : Visite au Montana

Tigercat et Titan Machinery créent de nouveaux marchés dans le Montana.

– Paul Iarocci

L’industrie forestière du Montana a dû affronter plusieurs défis pendant les dernières années. Une combinaison de conditions de sécheresse qui ont duré plusieurs années, de températures d’hiver à la hausse et une prépondérance de pins tordus latifoliés et de pins ponderosa de plus 80 ans, surtout sur les terres d’appartenance fédérale, a entraîné une pullulation de dendroctones du pin ponderosa. En même temps, la tordeuse occidentale de l’épinette se nourrit d’arbres commercialement utilisables comme le sapin, l’épinette et le mélèze. Les parties prenantes ont des points de vue polarisés sur les feux de friches, les charges de combustible et l’exploitation forestière commerciale et débattent constamment de ces questions. La récolte annuelle au Montana diminue constamment : elle était de moins d’un million de mètres cubes en 2011, ce qui est proche de la moitié de la récolte de l’année 2004.

L'opérateur Levi Cahoon aime la stabilité, la flèche et la puissance de l'abatteuse-façonneuse LH822C.

L’opérateur Levi Cahoon aime la stabilité, la flèche et la puissance de l’abatteuse-façonneuse LH822C.

Cela dit, les professionnels de la récolte de bois de l’État sont des personnes déterminées et ils continuent d’investir dans l’équipement adapté aux conditions uniques de la région. Titan Machinery est un grand concessionnaire d’équipement forestier, agricole et de construction dont le siège est situé à Fargo, dans le Dakota du Nord, et la compagnie a plus de cent points de service en Amérique du Nord. Cela inclut des régions forestières clés comme le Colorado, le Montana, le Wisconsin et le Minnesota.

Tigercat était déjà présente dans le Montana, ayant établi un partenariat avec Rick Smith, propriétaire de Smith Logging Inc., en 1998, lorsque M. Smith a acheté une scie Tigercat de série 5000 pour une abatteuse-empileuse Timberjack 2618. Plus tard, en 2008, Rick Smith a acheté une abatteuse-empileuse LX822C dotée d’une scie 5702, la machine ayant maintenant été utilisée plus de 10 000 h.

Ce petit mais important marché d’équipement a traditionnellement été dominé par des machines sans déport arrière et des machines à roues d’un petit nombre de systèmes de récolte de billes de longueur préétablie. Titan Machinery a remarqué que la haute performance des machines Tigercat sans déport arrière à chenilles, surtout celle de l’abatteuse-empileuse LX830C et de l’abatteuse-façonneuse LH822C, pourrait répondre aux besoins de la région en ce qui a trait aux opérations d’éclaircissage pour les systèmes de récolte de billes de longueur préétablie et de troncs entiers.

(De gauche à droite) Levi et Leelyn Cahoon avec Rick Lewis, vendeur de Titan Machinery à Missoula; Kevin Cotton, spécialiste d'équipement forestier de Titan Machinery; James Farquhar directeur de district de Tigercat pour l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, le Montana et le Colorado.

(De gauche à droite) Levi et Leelyn Cahoon avec Rick Lewis, vendeur de Titan Machinery à Missoula; Kevin Cotton, spécialiste d’équipement forestier de Titan Machinery; James Farquhar directeur de district de Tigercat pour l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, le Montana et le Colorado. Bull Creek Forestry, une entreprise familiale appartenant à Leelyn et Teresa Cahoon, a récemment acheté une nouvelle abatteuse-façonneuse LH822C dotée d’une flèche télescopique de 11 m (36 pi) et d’une tête Logmax 7000C pour faire de l’éclaircissage. L’opérateur de l’abatteuse-façonneuse est Levi Cahoon, fils de Leelyn Cahoon. L’abatteuse-façonneuse à chenilles a remplacé une abatteuse-façonneuse à roues et est utilisée avec un transporteur de 12 tonnes principalement pour faire des opérations d’éclaircissage.

Bull Creek Forestry achète du bois provenant de terrains privés, principalement du mélèze, du sapin et du pin, puis le vend. Les billes de sciage sont vendues à Pyramid Mountain Lumber et le bois de pâte à Boise Cascade. La plus grande partie du travail consiste à récolter du bois et à le vendre ainsi qu’à réaliser de petits contrats sur des ranchs privés.

La journée où l’équipe de BTB a visité Bull Creek Forestry, Leelyn et Levi Cahoon travaillaient dans un peuplement de 60 hectares (150 acres) situé sur un ranch privé de 1 200 hectares (3 000 acres) près de Missoula. Le pin tordu latifolié avait été enlevé pendant des opérations d’éclaircissage réalisées précédemment et Levi Cahoon abattait maintenant les vieux sapins et mélèzes en mauvaise santé. La taille des arbres est variable, mais le peuplement contient certains arbres de bonnes dimensions, les plus gros pesant de 1 à 2 tonnes, leur âge dépassant 100 ans. Leelyn Cahoon estime qu’ils font une récolte de 15 à 16 tonnes/acre, ce qui veut dire que les machines se déplacent beaucoup et que la vitesse de déplacement est un critère important pour Levi Cahoon. La production dans un peuplement clairsemé de ce type est d’environ 120 tonnes/jour, pendant un quart de travail de 8,5 heures. Dans des conditions plus normales, la production moyenne est de 20 à 27 tonnes/heure.

Une grande partie du travail de Bull Creek Forestry est effectué sur des terrains boisés privés. Il est très important de préserver l'esthétisme des boisés pour les propriétaires.

Une grande partie du travail de Bull Creek Forestry est effectué sur des terrains boisés privés. Il est très important de préserver l’esthétisme des boisés pour les propriétaires.

Levi Cahoon a dû s’adapter puisqu’avant il utilisait une abatteuse-façonneuse à roues, mais il préfère la nouvelle machine de façon générale. Il indique : « La puissance de rotation est tellement meilleure. La puissance et la portée de la flèche sont incroyables et la machine offre une stabilité excellente lorsque la flèche est déployée. » Levi Cahoon remarque que la flèche télescopique à longue portée est essentielle pour leur travail d’éclaircissage et qu’elle compense en partie la vitesse de déplacement inférieure d’une machine à chenilles par rapport à celle d’une abatteuse-façonneuse à roues. Du point de vue d’un opérateur, l’avantage principal de l’abatteuse-façonneuse LH822C par rapport à l’ancienne machine à roues est sa stabilité. « La stabilité est vraiment meilleure. Je n’ai pas l’impression de me faire autant secouer. »

La flèche télescopique de 11 m (36 pi) est essentielle pour assurer le succès des opérations types d'éclaircissage sélectif de Bull Creek Forestry.

La flèche télescopique de 11 m (36 pi) est essentielle pour assurer le succès des opérations types d’éclaircissage sélectif de Bull Creek Forestry.

L’abatteuse-façonneuse LH822C est dotée d’une fonction accordant la priorité au mouvement de rotation, ce qui améliore la vitesse de rotation et la performance lorsque de multiples fonctions sont utilisées et élimine toute interaction possible entre la flèche et la fonction de rotation.

Levi Cahoon explique qu’il passe beaucoup de temps à regarder vers la cime des arbres afin d’identifier ceux de qualité moindre et ceux ravagés par la tordeuse. « J’enlève les arbres dont les feuilles ne sont pas vertes, même en haut. La visibilité vers le haut est très importante. L’abatteuse-façonneuse à roues offrait une meilleure visibilité dans cette direction parce que son pare-brise était recourbé. Je vais m’habituer à regarder à travers la fenêtre de toit en utilisant une machine à chenilles. Pour les récoltes normales d’arbres marqués, ce n’est pas vraiment important. Je peux tout simplement m’adosser sur mon siège et réaliser mon travail. J’adore la cabine. Elle est confortable et j’aime l’espace spacieux en arrière du siège. »

Leelyn Cahoon indique qu’une fois qu’ils ont terminé l’éclaircissage, il revient avec un excavateur muni d’une tête de broyage et il déchiquette toutes les cimes et les branches, ce qui permet aux nutriants de se décomposer rapidement, réduit la charge combustible et permet d’obtenir un beau peuplement pour le propriétaire. L’aspect esthétique est très important pour les propriétaires des terrains privés et des ranchs.

L’abatteuse-façonneuse LH822C ne laissant que peu d’empreintes sur le sol, Leelyn Cahoon dit en plaisantant que le Service des forêts lui demande de perturber le sol un peu plus afin de favoriser la régénération en retournant la couche supérieure de matière organique pour permettre à des graines de pénétrer dans celle-ci. La faible pression au sol, combinée à la flèche télescopique à longue portée, aide beaucoup à atteindre l’objectif de ne pas perturber l’environnement du tout, un point que les propriétaires vont sûrement apprécier.

Cliquer sur la vidéo pour voir l’abatteuse-façonneuse LH822C de Bull Creek Forestry en action :

http://vimeo.com/108956873