Investissement important pour une nouvelle usine de Tigercat

Le jeudi 23 juillet, Tigercat a accueilli le public dans son usine de production d'une valeur de 12 millions de dollars pour lui montrer avec fierté ses nouvelles installations de pointe.

Plusieurs centaines de personnes, ce qui inclut des employés de Tigercat et leur famille, ont visité les installations de Tigercat d’une superficie de 11 800 m2 situées à Paris, en Ontario, au Canada, au sud-ouest de Toronto, à une distance d’environ 100 km de celle-ci.

« Tigercat est une compagnie mondiale en croissance et cet investissement pour augmenter notre capacité de production est une grande preuve de notre engagement à servir nos clients de notre mieux », a déclaré le président Tony Iarocci qui a été le premier employé de Tigercat lors de la fondation de la compagnie, en 1992.

Tigercat est maintenant dotée d’installations à neuf endroits dans le Sud de l’Ontario, d’un grand centre de formation et de distribution de pièces en Géorgie, d’un centre de distribution et de vente en Suède et d’un réseau mondial de concessionnaires couvrant les régions forestières de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud, de l’Australasie, de l’Afrique, de l’Europe et de la Russie.

Ce sont principalement des machines pivotantes et des accessoires de récolte de billes de longueur préétablie qui seront fabriqués dans la nouvelle usine, ce qui inclut les chargeuses de la série 200, ainsi que les abatteuses-empileuses, les abatteuses-façonneuses et les chargeuses forestières à chenilles de la série 800.

Le bâtiment est doté de fenêtres de toit avec des capteurs de luminosité, de portes-fenêtres en baie et de lampes à détecteur de mouvement pour économiser de l’énergie. Le toit est une membrane en caoutchouc blanche qui reflète les rayons ultraviolets et aide à réduire les coûts de chauffage et de climatisation. Six ponts roulants se trouvent dans chaque travée et il possible d’en installer d’autres au besoin. Le plancher est constitué d’un béton spécial pour supporter les machines fabriquées dans l’usine.

« Nous exportons 75 % de notre production », indique le président de Tigercat, Tony Iarocci. « Tigercat a fabriqué plus de 16 000 machines et la compagnie a réussi à acquérir des parts de marché pendant une tourmente économique. Le seul frein qui ralentissait la compagnie était son incapacité à augmenter sa production de machines. Nous aurions pu vendre plus de machines l’année passée, car il y avait une demande pour celles-ci. Nous pouvons maintenant progresser », explique Tony Iarocci.