Skip to content

BTB nº 50 : Commentaires d’un opérateur sur la chargeuse 890

BTB s'est rendu sur l'île de Vancouver (Colombie-Britannique) et s'est entretenu avec l'opérateur Marty Fladager de Dynamite Logging pour connaître son opinion sur la chargeuse 890. Avec son système de balancier à talon, Marty utilise la machine principalement pour l'abattage de gros bois sur des terrains variés.
Marty Fladager assis dans la cabine de sa nouvelle chargeuse forestière 890.

L’opérateur chevronné Marty Fladager débusquant du bois à l’aide de la nouvelle chargeuse 890 à Port Alberni, en Colombie-Britannique.

BTB : Parlez-moi un peu de vous et de votre expérience dans l’exploitation forestière.

Marty : Je suis né à Vancouver, et c’est à l’âge de deux ans que j’ai foulé pour la première fois un site d’exploitation. J’ai travaillé dans le secteur toute ma vie. Mon père était chef mécanicien de la Western Forest Products. Il a été transféré à Jordan River quand j’étais jeune, et nous avons déménagé sur l’île. J’ai donc grandi ici. Et j’ai voulu être dans les bois depuis tout petit. 

 

BTB : Depuis combien de temps utilisez-vous de l’équipement forestier ?

Marty : C’est une bonne question. J’ai 47 ans et j’en conduis depuis 27 ans déjà. Dès que j’ai fini mes études secondaires, je me suis mis à conduire une machine, et je n’ai pas arrêté depuis. J’ai conduit des chargeuses forestières toute ma carrière. Et même ma compagne conduit un camion grumier et elle adore cela. Elle le fait depuis treize ans environ. D’ailleurs, nous nous sommes connus dans les bois alors que je chargeais son camion. 

 

BTB : Quelle machine conduisiez-vous avant celle-ci ?

Marty : Avant le Tigercat 890, j’avais un Madill 3800. J’ai eu le modèle 890 suite à l’exposition du Pacific Logging Congress en Oregon en septembre dernier. Je le conduis depuis quatre mois. La machine a accumulé quelques 856 heures. Je crois qu’il s’agit du deuxième 890 produit par Tigercat. 

 

BTB : Dans quel type de terrain et pour quelle taille de bois utilisez-vous actuellement le 890 ?

Marty : Ce terrain est en fait assez plat et ce bois est assez grand pour un peuplement de seconde venue. D’habitude, nous travaillons dans des terrains beaucoup plus raides. Nous utilisons le petit, le Tigercat LS855, pour nous aider sur les terrains plus raides. Les deux modèles forment un bon binôme. 

 

BTB : Que pensiez-vous de Tigercat avant d’utiliser cette machine ?

Marty : Je n’avais jamais conduit de machine Tigercat auparavant. Je savais que Tigercat devenait de plus en plus populaire dans la région et j’étais très enthousiaste à l’idée d’avoir le modèle 890.

 

L'opérateur du modèle 890 Marty Fladager, de Dynamite Logging.

L’opérateur du modèle 890 Marty Fladager, de Dynamite Logging.

 

BTB : Que pensez-vous du modèle 890 pour l’instant ?

Marty : J’aime beaucoup la cabine. C’est la meilleure que j’ai connu. Elle dispose d’une excellente visibilité. Les sièges sont chauffés et climatisés… Je veux dire, c’est plutôt sympa ! Les bâtis de chenilles sont plus longs, ce qui est très pratique pour les montées. Et c’est vraiment agréable de pouvoir ouvrir la machine et d’avoir toutes les mains courantes et les marches pour se déplacer. Cela permet les opérations en montée sur tout type de terrains. L’écran tactile est également très agréable. Je ne le maîtrise pas encore complètement, mais je connais les fonctions de base. Dans l’ensemble, il est très convivial pour l’opérateur. 

 

BTB : Connaissez-vous le système télématique RemoteLogTM de la machine ?

Marty : Un matin, j’ai reçu un appel de notre représentant continental me disant que le niveau du liquide de refroidissement était bas. Je ne comprenais pas comment il pouvait le savoir, mais il avait raison. Je ne connais pas très bien le système, mais il me semble très utile. 

 

BTB : Aimez-vous travailler sur des terrains escarpés ?

Marty : J’adore ça. Quand on a tant d’années d’expérience, on se sent très à l’aise sur les terrains escarpés. Et je connais mes limites. Ce n’est pas un travail pour le commun des mortels, mais je ferai tout ce qu’il faut pour y arriver. 

 

BTB : Qu’aimeriez-vous transmettre aux ingénieurs de l’usine ?

Marty : J’ai vraiment été conquis par la machine. La machine est très stable de l’avant vers l’arrière grâce aux bâtis de chenilles plus longs, et elle est très conviviale pour l’opérateur. Vous pouvez le leur dire. 

 

LOGO DE TIGERCAT TV :

Faites défiler la page pour voir le modèle 890 en action sur Tigercat TV.

 

 

Chargeuse forestière Tigercat 890 effectuant de l'abattage à flanc de montagne en Colombie-Britannique

Le deuxième modèle 890 de Tigercat, en action sur l’île de Vancouver.

 


 

Vous voulez en savoir plus sur la chargeuse 890 ? Visitez la page de produit ci-dessous. 

Vidéos connexes