BTB nº 42 : TEL PÈRE, TEL FILS

BTB est parti en Suède afin de découvrir comment deux scarificateurs 1075B de Tigercat aident efficacement à la préparation du terrain avant reboisement.

– Samantha Paul, service de marketing de Tigercat

BTB (Between The Branches – publication officielle de Tigercat) a eu le privilège de rencontrer ses clients Jan-Olof (Jaj) et son fils Mikael Johansson de JMB Skogsentreprenad AB (JMB) en Suède, afin de constater comment les scarificateurs 1075B de Tigercat aident à la préparation des sols avant de refaire des plantations.

La technique consistant à aérer le sol avant une nouvelle plantation est communément appelée de le scarifiage, un procédé consistant à briser la surface du sol après la récolte.

Mikael (à gauche) et Jaj (droite) Johansson sont chargés des opérations de scarifiage au sein de l'entreprise familiale JMB Skogsentreprenad AB.

Mikael (à gauche) et Jaj (droite) Johansson sont chargés des opérations de scarifiage au sein de l’entreprise familiale JMB Skogsentreprenad AB.

Une machine industrielle équipée d’une trancheuse à disques ou d’un accessoire d’excavation de tranchées est normalement utilisée pour briser les branches et les cimes non récoltées afin que les nutriments, l’eau et la lumière puissent facilement pénétrer dans le sol, ce qui favorise la formation de racines robustes et en bonne santé et augmente la productivité.

La famille Johansson

L’entreprise JMB est basée près de Lima, un petit village situé à 4 heures de route au nord-ouest de Stockholm et faisant partie de la commune de Malung-Sälen. La commune est entourée par des petits lacs, des grosses roches, de vastes forêts et par la meilleure piste de ski alpin de la région. Quatre générations de

Jaj Johansson ne tarit pas d'éloges au sujet des sections centrales de Tigercat, qui sont robustes et construites avec des plaques épaisses.

Jaj Johansson ne tarit pas d’éloges au sujet des sections centrales de Tigercat, qui sont robustes et construites avec des plaques épaisses.

bûcherons se sont succédées à Lima chez les Johansson, à commencer en 1925 avec Johan, le grand-père de Jaj, qui a l’époque ne disposait comme outil de travail que d’une simple tronçonneuse. En 1995, Jaj Johansson et ses deux frères Mats et Bengt ont pris la relève de leur père Edwin au sein de l’entreprise familiale et l’ont renommée par leurs initiales : JMB. Quelques années plus tard, les frères ont procédé à une répartition du travail : Mats a pris en charge l’équipe forestière, Bengt les machines et Jaj a pris le contrôle des opérations de scarifiage avec son fils de 26 ans Mikael.

Les deux font la paire

Pour les opérations de scarifiage, Jaj Johansson utilise deux transporteurs forestiers Tigercat série 1075 dotés de bras arrières Bracke T26 et de deux bras de scarifiage faits sur-mesure et montés à l’arrière du châssis, juste derrière la section centrale. Jaj conduit l’une des machines, et Mikael conduit l’autre. Jaj explique : « Seuls nous deux conduisons les machines, et cela fonctionne à merveille ».

Le scarificateur 1075 original acheté il y a 9 ans (en 2007) affiche maintenant 15 000 heures au compteur. La transmission est encore en parfait état et la machine n’a connu que très peu de pannes. Le second type de machine est un scarificateur 1075B (2014) de Tigercat,

« En tant qu'opérateur en Suède, vous devez être capable d'analyser le terrain à scarifier », déclare Jaj. Les opérateurs doivent sans cesse jeter un oeil à l'arrière de l'engin pour s'assurer que les bras sont bien relevés au bon moment afin d'éviter que des étincelles ne jaillissent de la trancheuse à disques en métal lorsqu'elle frôle les roches.

« En tant qu’opérateur en Suède, vous devez être capable d’analyser le terrain à scarifier », déclare Jaj. Les opérateurs doivent sans cesse jeter un oeil à l’arrière de la machine pour s’assurer que les bras sont bien relevés au bon moment afin d’éviter que des étincelles ne jaillissent de la trancheuse à disques en métal lorsqu’elle frôle les roches.

conduit par Mikael. Les scarficateurs sont généralement équipés de deux ou trois bras montés à l’arrière de la machine. Afin d’accroître la productivité, Jaj et Mikael ont monté au centre de la machine deux bras supplémentaires pouvant se déployer sur les côtés. Ainsi leurs scarificateurs sont unique et très efficaces.

Période de scarifiage

« En tant qu’opérateur en Suède, vous devez être capable d’analyser le terrain à scarifier », déclare Jaj. JMB doit travailler sur des terrains extrêmes composés de marais, de pentes raides et de rochers gigantesques. En été, afin de profiter au maximum des longues heures de soleil, JMB n’hésite pas à travailler 10 à 12 heures par jour, pour un rendement de 3 000 hectares par an (7 410 acres). Jaj et Mikael disposent d’une caravane dans laquelle ils dorment durant la semaine, tandis qu’ils essayent au maximum de consacrer le week-end à leur famille ou leurs amis, ou encore au sport mécanique ou à la chasse à l’élan.

Étant donné que le scarifiage n’est pas possible sur sol gelé, ils prennent généralement une pause de mi-décembre à début mars. Jaj et Mikael profitent de la saison hivernale pour contrôler et entretenir leurs machines. Dans leur boutique de 160m², ils ne se contentent pas d’offrir un service hivernal standard mais offre un service de qualité, avec une grande disponibilité et de nombreuses machines en stock afin de répondre à la demande des clients pour la saison estivale. « Telle est la clé du succès », explique Sven-Ake Stenberg, spécialiste de vente chez Tigercat AB Suède. Afin de toujours avoir une longueur d’avance, JMB a toujours en stock un grand nombre de pièces de rechange pour le cas où des pièces venaient à se casser pendant l’été.

Afin d'accroître la productivité, Jaj et Mikael ont monté au centre de la machine deux bras supplémentaires - l'un pouvant se déployer sur la gauche et l'autre sur la droite.

Afin d’accroître la productivité, Jaj et Mikael ont monté au centre de la machine deux bras supplémentaires – l’un pouvant se déployer sur la gauche et l’autre sur la droite.

La Suède comporte 70 % de forêts s’étirant sur plus de 28 millions d’hectares (70 millions d’acres). Sur ces 28 millions d’hectares de forêts, 23 millions (57 millions d’acres) sont exploitables. En Suède, un cycle de rotation de récolte dure de 80 à 100 ans. En premier lieu, le bois existant est récolté. Ensuite, conformément aux réglementations en vigueur en Suède, il faut attendre deux ans avant de pouvoir procéder au scarifiage du terrain. Enfin vient le moment du reboisement où de jeunes pousses vont être plantées à la main. Pour finir, deux opérations d’éclaircissage ont lieu avant de passer à une dernière récolte. Au cours d’un cycle de rotation, la période de scarifiage est vitale car elle va permettre de favoriser la croissance du bois.

Le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC) est l’organisation de certification forestière la plus importante au monde. Il s’agit d’une organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif, visant à promouvoir une gestion forestière durable. Ainsi, le PEFC n’a de cesse d’ajouter de nouvelles normes touchant les petits propriétaires forestiers et finalement les entrepreneurs en Suède et ailleurs en Europe. « Les nouvelles règles environnementales, comme par exemple celles concernant les fuites d’huile, nous coûtent beaucoup », déclare Jaj. C’est pourquoi JMB a besoin de machines résistantes, qui dureront longtemps, car d’année en année ces coûts ont un impact toujours plus important sur leur revenu.

Pourquoi Tigercat ?

Comme pour la plupart des propriétaires travaillant dans l’industrie forestière, l’objectif principal de Jaj et Mikael est de rembourser leur équipement et l’utiliser pendant plusieurs années après la fin du remboursement. Jaj déclare : « Selon moi, seul Tigercat peut répondre à nos attentes. Dans le secteur, d’autre bûcherons ont connu bien plus de pannes que nous, même en période de non-scarifiage. ». Aussi bien les machines que les conducteurs peuvent souffrir d’un travail dans de telles conditions”, c’est pourquoi la durabilité d’une machine est un critère crucial devant être pris en compte avant l’achat.

La visibilité à l’avant comme à l’arrière est excellente, ce qui est primordial pour que l’on puisse bien s’orienter pour éviter les rochers.

– Jaj Johannson

Mikael et sont père sont tous les deux très grands. Ils mesurent en effet respectivement 2 m et 1,93 m. De ce fait, ils apprécient tout particulièrement la cabine spacieuse des machines Tigercat. « Je ne comprends pas pourquoi chez les autres fabricants les cabines sont si petites alors que les machines sont si grandes », déclare Mikael.

Tigercat 1075B - scarificateur forestier

Les 4 bras permettent un scarifiage plus large, plus rapide et plus efficace.

« Nous travaillons parfois jusqu’à 12 heures par jour, alors avoir suffisamment de place pour stocker une glacière pour nos repas est important »

« La visibilité à l’avant comme à l’arrière est excellente, ce qui est primordial pour que l’on puisse bien s’orienter pour éviter les rochers. », ajoute Jaj.

Les pneus originaux du 1075B ont été remplacés par des pneus plus larges de 23,5 x 25 cm, pour une plus grande durabilité et une meilleure garde au sol, essentiel sur un terrain rocheux. Grâce à ces roues plus larges, la garde au sol est améliorée de près de 8 cm. Le plus grand bogie contribue à la flottabilité et permet une faible pression au sol. Mikael explique : « Le soubassement de l’engin a pris de nombreux coup à cause des rochers, mais il tient parfaitement le coup ».

Une passion qui se transmet de génération en génération

Les Johansson aiment leur mode de vie et ce sentiment de liberté qu’ils ont lorsqu’ils travaillent dans la forêt. Edwin Johansson, le père de Jaj a travaillé dans le scarifiage jusqu’à ses 75 ans, et la famille travaille dans le secteur depuis plus de 90 ans. La famille Johansson va bientôt fêter ses 100 ans dans le domaine forestier, et ça se fête ! Sven-Ake Stenberg, spécialiste de vente chez Tigercat AB Suède, connaît Jaj depuis 30 ans maintenant et chez JMB, on sait que l’on peut connaît sur lui en ce qui concerne le domaine forestier. Jaj en est à sa 42ème saison et a décidé de prendre sa retraite après sa 50ème saison. Chez BTB, nous sommes plus que ravis de voir que JMB fait confiance aux scarificateurs Tigercat depuis autant d’années et que cette confiance se transmet aux générations suivantes.

Regardez une opération de scarifiage :

Articles connexes