Skip to content

BTB nº 39 : SCARIFICATEUR 635E SOUTENANT LES TRAVAILLEURS ACHARNÉS

Il est important de faire une scarification adéquate pour accélérer la plantation d'arbres. La compagnie de reboisement à la croissance la plus rapide au Canada, HRI, a décidé d'employer le scarificateur Tigercat 635E à six roues pour réaliser ses travaux.

– Samantha Paul, marketing

Jouissant d’une excellente réputation en matière d’innovation et de persévérance, Heritage Reforestation Inc. (HRI) est la société de reboisement à la croissance la plus rapide au Canada. HRI s’est lancée dans le domaine de la sylviculture depuis près de 20 ans, en se spécialisant dans tous les aspects du reboisement, notamment la préparation de sites et la plantation d’arbres. Ses opérations couvrent l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan et l’Alberta.

Scarificateur Tigercat 635E doté d'une trancheuse à disques Bracke T26 Plus.

Scarificateur Tigercat 635E doté d’une trancheuse à disques Bracke T26 Plus.

 

La préparation de sites est communément appelée « scarification ». C’est un procédé consistant à briser la surface intacte du sol après la récolte. Une machine industrielle équipée d’une trancheuse à disques ou d’un accessoire d’excavation de tranchées est normalement utilisée pour briser les branches et les cimes non récoltées afin que les nutriants, l’eau et la lumière pénètrent facilement dans le sol, ce qui favorise la formation de racines robustes et saines. Il est très important de réaliser une scarification adéquate pour accélérer la plantation d’arbres et augmenter sensiblement la productivité.

Le propriétaire de HRI, Jack MacDonald, emploie jusqu’à 350 personnes. Ce sont principalement des planteurs d’arbres saisonniers travaillant pendant la période 

Jack MacDonald, propriétaire de HRI ; Shilo MacDonald, contremaître et mécanicien sur le terrain de HRI ; propriétaire et opérateurs suédois en visite ; Klas-Håkan Ljungberg, président de Bracke.

Jack MacDonald s’est rendu en Suède l’année dernière pour voir en action le transporteur Tigercat doté d’une trancheuse Bracke à trois disques. Ce voyage a incité M. MacDonald à acheter son premier scarificateur Tigercat. (De gauche à droite) Jack MacDonald, propriétaire de HRI ; Shilo MacDonald, contremaître et mécanicien sur le terrain de HRI ; propriétaire et opérateurs suédois en visite ; Klas-Håkan Ljungberg, président de Bracke.

de grande activité, soit le premier emploi de M. MacDonald dans le domaine. « J’ai commencé à planter des arbres en 1991 et je suis prêt à parier que j’en ai planté plus d’un million », affirme-t-il. « C’est un travail difficile sur le plan mental et physique, mais il peut être très satisfaisant. »  Les planteurs d’arbres travaillent dans toutes sortes de conditions météorologiques : pluie, neige et temps chaud de 35 °C. Le travail consiste à porter des sacs de plantation de 5 à 10 kg remplis d’arbres, à se servir d’une pelle et à planter des arbres sur tout le terrain.

Les planteurs d’arbres travaillent selon leur rythme, mais à la fin de la journée, ils finissent tous en sueur. Les membres de l’équipe de planteurs d’arbres embarquent dans la fourgonnette et indiquent au chef d’équipe combien ils en ont mis en terre, puis s’endorment pendant le retour vers le camp. Leur but est de recevoir le titre recherché du travailleur le plus acharné du camp, celui-ci étant accordé à la personne ayant planté le plus d’arbres pendant la journée.

Modèle 635E Tigercat à six roues

Jack MacDonald et son équipe à HRI préparent des sites d’une superficie totale de 6 000 hectares chaque année et y plantent des arbres, ce qui requiert l’équipement le plus productif et le plus fiable. M. MacDonald possède quatre scarificateurs Caterpillar, mais il souhaitait avoir des machines plus grosses et plus puissantes pour sa société en croissance. C’est à ce moment que Jack MacDonald a décidé de commander un scarificateur 635E Tigercat doté d’une trancheuse à disques Bracke T26 Plus auprès de Wajax Equipment, concessionnaire de Tigercat, cette machine étant le premier scarificateur 635E Tigercat en Ontario. « Il n’y avait pas de machine suffisamment grosse qui pouvait être équipée de trois bras et d’un bogie résistant, à part les modèles Tigercat », explique Jack MacDonald. Grâce à sa puissance de 194 kW (260 HP), le modèle 635E est le débardeur Tigercat à la plus grande capacité, conçu pour un service intensif et des opérations d’exploitation forestière à productivité très élevée. En raison du cycle de service intensif associé à la scarification, celle-ci est considérée comme l’une des opérations les plus difficiles pour l’équipement tout terrain.

Le scarificateur 635E de Tigercat fait de la préparation de site pour replanter des pins gris à Sudbury, en Ontario.

Le scarificateur 635E de Tigercat fait de la préparation de site pour replanter des pins gris à Sudbury, en Ontario.

Le scarificateur 635E a été livré en août 2014 et a effectué ses premières opérations à Gogama, près de Sudbury, en Ontario. Il scarifiera de vastes terrains rocheux et des régions où les arbres ont été récoltés en se dirigeant vers le nord, en direction de Timmins, afin de replanter des pins gris. Jack MacDonald et son équipe ont été tellement impressionnés par la performance de la machine qu’ils en ont acheté une autre qui sera livrée ce printemps et sera utilisée pour la préparation de sites et la plantation d’arbres en Alberta.

Les quatre autres scarificateurs de HRI sont seulement dotés de deux bras et de quatre roues, alors que ceux de Tigercat sont dotés de trois bras et de six roues. « Les trois bras de la machine Tigercat permettent d’augmenter la productivité et de réduire les dépenses de carburant de 35 % », indique Jack MacDonald. « Les terrains marécageux sont rares, mais lorsqu’il y en a, les opérateurs osent bien plus conduire les machines à six roues sur des terrains humides et meubles que celles à quatre roues. »

La scarification est très dure pour la machine et c’est l’une des opérations forestières les plus difficiles en raison de son cycle de service qui est presque de 100 %. En outre, puisque le travail est effectué en suivant des rangées, les opérateurs ont très peu de marge de manœuvre pour éviter les obstacles.

Jack MacDonald croit aussi que l’ergonomie de la cabine est très importante pour qu’un opérateur puisse demeurer à l’intérieur pendant des périodes prolongées. Jesse Valencourt travaille pour le compte de Jack MacDonald depuis six ans. Il conduisait auparavant des machines à quatre roues et il est maintenant l’opérateur du scarificateur Tigercat 635E. Il adore le siège Turnaround®, les chenilles de la machine et sa conduite qui s’effectue en douceur grâce au bogie Tigercat. Un opérateur content fait le bonheur d’un propriétaire et Tigercat est fière de fournir l’équipement de scarification nécessaire pour accélérer le processus de plantation d’arbres pour HRI et d’aider ces planteurs d’arbres acharnés !