Skip to content

BTB nº 40 : LES COGNÉES 2015

Les Cognées est un vrai événement forestier populaire qui se tient tous les deux ans à Les Gets, un village de ski pittoresque situé dans les Alpes, en France.
Noël Viguier conduit une machine de modèle DW610C, un autre débardeur Tigercat qui a été utilisé dans la compétition.

Noël Viguier conduit une machine de modèle DW610C, un autre débardeur Tigercat qui a été utilisé dans la compétition.

Il est organisé sous la forme d’une compétition amicale et d’une grande fête par un comité d’opérateurs de débardeurs et Thomas Mudry, un passionné du débardage en montagne. Il n’est pas sans rappeler une foire d’exploitation forestière, environ cinquante exposants de l’industrie étant présents sur les lieux.

Dieter Clohse, Marc Breuer, Piers Eyre-Walker et Eddie Leboutte de Clohse Group, ainsi que le client de Tigercat et champion de sculpture à la scie à chaîne Nicolas Gombert (au centre), posent pour une photo à côté d'une sculpture en glace d'un débardeur 610E créée par M. Gombert pour l'événement.

Dieter Clohse, Marc Breuer, Piers Eyre-Walker et Eddie Leboutte de Clohse Group, ainsi que
le client de Tigercat et champion de sculpture à la scie à chaîne Nicolas Gombert (au centre), posent pour une photo à côté d’une sculpture en glace d’un débardeur 610E créée par M. Gombert pour l’événement.

 

Toute personne travaillant dans le secteur forestier devrait participer à cet événement au moins une fois dans sa vie. Si voir une course de débardeurs à câble sur une piste boueuse où ils essaient d’éviter les poteaux formant une porte au pied d’une pente de ski située dans les Alpes n’est pas suffisant pour vous attirer, la grande tente sous laquelle on sert de la bière du matin jusqu’au soir y arrivera peut-être. Une équipe de barmans travaillant d’arrache-pied a réussi à vendre environ 20 000 litres de bière pendant l’événement de deux jours qui a attiré 15 000 personnes selon les estimations.

Une grande foule a regardé la finale où des débardeurs se poussaient les uns contre les autres et tentaient de monter les pentes les plus raides. L'événement de deux jours a attiré environ 15 000 personnes selon les estimations.

Une grande foule a regardé la finale où des débardeurs se poussaient les uns contre les autres et tentaient de monter les pentes les plus raides. L’événement de deux jours a attiré environ 15 000 personnes selon les estimations.

 

Le tee-shirt résume très bien l'esprit de cette compétition populaire.

Le tee-shirt résume très bien l’esprit de cette compétition populaire.

La foule semblait être constituée de personnes provenant de tous les horizons du secteur forestier, des opérateurs d’équipement aux abatteurs manuels et aux employés de scieries, ainsi que leur famille. En plus de visiteurs venant de Belgique, de Suisse et de partout en France, il y avait beaucoup de touristes et de gens curieux provenant des villages des environs.

Parmi les 16 machines utilisées dans la compétition, deux d’entre elles étaient des débardeurs Tigercat. Le nouveau débardeur de Nicolas Gombert DW610E doté d’une grue était conduit par l’opérateur de débardeur à grappin de Clohse Forestry Company, Michaël Nivarlé. Noël Viguier, client de Clohse Group, a conduit son débardeur DW610C. Il fallait être très habile pour conduire et utiliser le treuil pour débarder les billes sans frapper les poteaux des portes le long d’une telle course. Les opérateurs utilisaient deux câbles (l’un des deux étant attaché près du milieu de la charge) pour manipuler les billes dans les virages serrés et les passages étroits de la forêt.

Michaël Nivarlé, opérateur de débardeur de Clohse Forestry Company, négocie un virage serré et manœuvre pour monter une pente raide durant la course.

Michaël Nivarlé, opérateur de débardeur de Clohse Forestry Company, négocie un virage serré et manœuvre pour monter une pente raide durant la course.

Vidéos connexes