BTB 36 : La famille Langille apprécie grandement la tête TH575 Tigercat

L'équipe de BTB a rédigé un article sur les opérations de l'entreprise E&R Langille Contracting Ltd. située en Nouvelle-Écosse, en 2008, pas longtemps après que l'entreprise a acheté sans se faire remarquer la troisième...
L'une des nouvelles abatteuses-façonneuses H855C. E&R Langille utilise maintenant quatre têtes TH575 Tigercat.

L’une des nouvelles abatteuses-façonneuses H855C. E&R Langille utilise maintenant quatre têtes TH575 Tigercat.

Six ans plus tard, l’équipe de BTB visite la famille Langille une fois de plus.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a déclaré, en juillet 2013, qu’il interdirait la récolte d’arbres entiers dans toute la province. La compagnie d’exploitation forestière E&R Langille était bien placée pour ce changement inévitable, en possédant de nombreuses années d’expérience dans la récolte de billes de longueur préétablie. La compagnie, qui a été fondée en 1981, appartient à trois frères, Ron, Darren et Craig Langille. Ron Langille dirige les opérations de récolte. Craig Langille gère tout ce qui a trait aux deux cours à bois de la compagnie et Darren Langille est responsable de l’entretien des machines. Les installations et la capacité d’entretien sont de la meilleure qualité, ce qui permet à l’entreprise d’utiliser ses machines de façon productive pendant énormément d’heures, celles-ci étant principalement de marque Tigercat. Toutes les machines Tigercat sont vendues et entretenues par Wajax.

Craig, Darren et Ron Langille en avant de leurs installations à New Glasgow.

Craig, Darren et Ron Langille en avant de leurs installations à New Glasgow.

La famille Langillle fait preuve de beaucoup d’initiative pour assurer la viabilité de ses opérations de déchiquetage. La compagnie a mis en place deux cours à bois pour centraliser les opérations de déchiquetage. L’une d’entre elles est située à Mount William, près de New Glasgow, où se trouve le siège de la compagnie, et la deuxième au détroit de Canso, la porte d’entrée de l’île du Cap-Breton.

Ron Langille explique que l’entreprise faisait le déchiquetage sur le terrain auparavant, mais que « nous avons maintenant des cours à bois parce que les blocs de coupe étaient rendus trop petits, que les routes étaient médiocres, que le camionnage créait des goulots d’étranglement et qu’il fallait faire trop de déplacements pour aller d’un site à l’autre. À l’intérieur même des gros blocs de coupe, les distances de déplacement étaient trop longues ». Ron Langille ajoute que les cours à bois augmentent la productivité et le taux d’utilisation du système de déchiquetage tout en réduisant les coûts. Tous les produits, sauf le bois utilisé pour faire des montants, qui est transporté directement jusqu’à la cour de scierie, passent par la cour à bois de Mount William. À Port Hawkesbury, 300 000 tonnes de billes utilisées pour faire de la biomasse sont stockées dans la cour à bois, mises à sécher, déchiquetées et finalement transportées jusqu’à la centrale de cogénération locale appartenant à Nova Scotia Power.

L'abatteuse-façonneuse H860 qui a été utilisée plus de 60 000 h est encore productive chaque jour.

L’abatteuse-façonneuse H860 qui a été utilisée plus de 60 000 h est encore productive chaque jour.

Les systèmes de récolte

La famille Langille a obtenu d’excellents résultats avec la première tête TH575 Tigercat qu’elle a utilisée, considérant que sa résistance, sa durabilité et sa capacité à faire des opérations multiarbres sont ses principales qualités. « Elle est très fiable », indique Ron Langille. La première tête a été utilisée pendant plus de 21 000 h.

Les frères Langille ont déjà aussi employé des têtes d’autres marques, ayant utilisé la tête 622C Waratah et la tête Log Max 750. Ron et Darren Langille disent que la tête TH575 offre un meilleur taux de disponibilité et une plus longue durée de vie que les autres. En se fondant sur son expérience, la famille Langille a acheté deux nouvelles abatteuses-façonneuses H855C dotées de têtes TH575 en juin 2013. Ces machines sont actuellement utilisées dans des forêts composées de divers feuillus situées au cap Breton pour couper des billes de 2,45 m (8 pi) et des billes de bois de chauffage et de bois de pâte de toutes longueurs pour l’usine de pâte de Port Hawkesbury et la centrale énergétique du coin.

Brett Smith, l'opérateur qui a conduit l'abatteuse-façonneuse H860C pendant presque toutes les 60 000 h où elle a été utilisée. Maintenant, il est l'opérateur d'une des nouvelles abatteuses-façonneuses H855C.

Brett Smith, l’opérateur qui a conduit l’abatteuse-façonneuse H860 pendant presque toutes les 60 000 h où elle a été utilisée. Maintenant, il est l’opérateur d’une des nouvelles abatteuses-façonneuses H855C.

Elles ont une productivité de 16 tonnes/h lorsqu’elles font la récolte d’arbres difficiles à couper et à façonner. (Les arbres types sont dotés de nombreuses branches, ont souvent une forme tordue et leur volume moyen est faible.) Les machines sont utilisées pendant deux quarts de travail, environ 90 h par semaine. Le système de Port Hawkesbury est constitué des machines Tigercat suivantes : une abatteuse-empileuse, deux abatteuses-façonneuses H855C, un transporteur à capacité de 18 tonnes et deux transporteurs de secours à capacité de 14 tonnes. Ron Langille fait la remarque qu’il est chanceux d’avoir autant d’opérateurs d’abatteuses-façonneuses expérimentés, bien qu’il déplore le fait que la plupart d’entre eux soient au milieu de la cinquantaine. « C’est une crise touchant l’industrie forestière de façon globale. Il n’y a pas suffisamment de relève. [coming into the industry] »

En plus des abatteuses-façonneuses H855C dotées de tête TH575, la compagnie utilise aussi de vieilles abatteuses-façonneuses H860 Tigercat équipées d’accessoires Hornet qui façonnent des arbres coupés par des abatteuses-empileuses Tigercat pour approvisionner la cour à bois de Mount William dans le cadre d’un contrat engageant l’entreprise à fournir des copeaux à Northern Pulp. La machine la plus vieille, achetée en janvier 1999, avait été utilisée pendant 62 000 h au mois de décembre 2013. Incroyablement, cette abatteuse-façonneuse dotée d’un d’accessoire Hornet a un taux de disponibilité de 80 à 85 %, en incluant l’entretien et les pauses des opérateurs, et permet d’obtenir une productivité de 10 à 12 tonnes/h avec de très petits arbres. Son opérateur actuel, Todd Hillier, a remplacé Brett Smith qui l’a conduite pendant presque toutes les 60 000 h où elle a été utilisée. (Brett Smith est maintenant l’opérateur d’une des nouvelles machines H855C utilisées au cap Breton.) En décembre 2013, la famille Langille a aussi acheté une machine H855C dotée d’une tête TH575 pour le contrat signé avec Northern Pulp. En plus, au mois d’octobre, elle a acheté une abatteuse-empileuse 845C Tigercat munie d’une scie 5400 et d’un poignet à grande rotation, en choisissant un train de roulement R7-150-2 en raison de la grande durabilité des composants FH400 et des longs bâtis de chenilles.

Les frères Langille indiquent que la capacité à faire des opérations multiarbres et la durabilité globale sont les principaux avantages de la tête TH575.

Les frères Langille indiquent que la capacité à faire des opérations multiarbres et la durabilité globale sont les principaux avantages de la tête TH575.

Deux déchiqueteurs sont utilisés pendant deux quarts de travail de dix heures dans la cour à bois de Mount William pour produire des copeaux de bois de pâte, et un autre est employé à Port Hawkesbury pour produire des copeaux énergétiques pour la centrale énergétique. La production de copeaux de pâte est d’environ 50 tonnes/h par déchiqueteur et celle de copeaux énergétiques approximativement de 100 tonnes/h. Le déchiqueteur produisant ces derniers est utilisé sept jours semaine pendant un quart de travail de 10 h.

Pour améliorer l’efficacité du camionnage, l’entreprise utilise en bordure de la route une nouvelle grue de chargement 210F Hitachi achetée chez Wajax pour charger du bois de résineux sur des remorques d’une capacité de 35 tonnes à quatre essieux plutôt que sur des camions-remorques traditionnels à capacité de 24 tonnes dotés de grues centrales montées sur châssis.

Cliquer sur la vidéo ci-dessous pour voir l’abatteuse-façonneuse H855C et la tête TH575 en action :

https://vimeo.com/109257945