Skip to content

BTB nº 48 : Leader de Fennell Forestry

Samantha Paul continue avec sa deuxième publication dans le nouveau numéro de Between the Branches, Les femmes dans l'exploitation forestière. Samantha fait le portrait de Wendy Fennell, PDG de Fennell Forestry, basée à Mount Gambier, en Australie-Méridionale.
Wendy Fennell, PDG, Fennell Forestry

Wendy Fennell, PDG, Fennell Forestry

 

Avec les technologies les plus avancées et l’innovation,
le secteur offre des carrières intéressantes
et des emplois bien rémunérés, dynamiques et intéressants.
Nous devons mieux promouvoir le secteur,
en particulier auprès des jeunes et des femmes.

 

– Wendy Fennell, PDG, Fennell Forestry Mount Gambier, Australie-Méridionale

 

Avec 25 engins et 80 employés, Fennell Forestry est l’un des plus grands exploitants forestiers de l’Australie-Méridionale. Wendy et Barry Fennell, frère et sœur, ont acheté Fennell Forestry à leurs parents il y a cinq ans. En tant que PDG, Wendy Fennell gère les opérations quotidiennes et son frère Barry travaille sur le développement de nouvelles activités.

Comme beaucoup de jeunes, Wendy ne savait pas ce qu’elle voulait faire sur le plan professionnel en choisissant ses études universitaires. « J’aime l’argent, j’ai donc choisi des études de comptabilité sans trop savoir où ça allait mener », dit-elle. À l’âge de dix-sept ans, juste avant d’aller à l’université, elle a travaillé aux côtés de son père, voyageant sur les sites et l’aidant à l’atelier. L’année suivante, Wendy est allée à l’Université de l’Australie du Sud pour suivre des études de comptabilité, mais elle s’est organisée de manière à avoir des cours les lundis et mercredis, ce qui lui permettait de rentrer chez elle pour travailler dans l’entreprise familiale.

Pendant ses études universitaires, Wendy a obtenu son permis semi-remorques (B-Double). « Nous n’avions que deux camions alors papa et moi allions faire les quarts de nuit. Nous avions des chauffeurs pendant la journée, et pour assurer plus de capacité, nous allions intervenir la nuit », explique Wendy.

Wendy voulait s’impliquer davantage dans l’entreprise familiale, c’est pourquoi elle a changé certains cours pour se centrer sur la question de la sécurité et de la santé au travail. « L’entreprise était relativement nouvelle à ce moment-là, j’ai donc aidé à préparer tout le matériel de sécurité. C’était vraiment bien de pouvoir travailler avec une entreprise bien réelle. J’ai pu ainsi mettre mes connaissances à profit. »

À un an de finir ses études, l’entreprise familiale a remporté son plus gros contrat. « J’avais fait deux ans d’études de la licence et j’ai décidé de revenir au travail et de finir la dernière année par correspondance. Et depuis, je suis là », déclare-t-elle.

 

Le transporteur 1085C de Tigercat avec un chargement complet de billes

Fennell Forestry a acheté le premier transporteur 1085C de l’entreprise en février 2017.

En tant que PDG, Wendy a beaucoup de responsabilités quotidiennes et est sollicités de partout à longueur de journée. Toutefois, elle apprécie particulièrement ses visites sur le terrain pour être en contact direct avec ses employés. « Je vois les employés lorsqu’ils passent à l’entrepôt, mais j’aime aller autant que possible sur les sites et avoir un aperçu global de ce qui se passe. »

Prioriser ce qu’il faut faire chaque jour est essentiel et elle passe une grande partie de son temps à donner des instructions à son équipe de direction. « Mon objectif principal est de m’assurer que nos machines fonctionnent toujours. Planifier la maintenance préventive, aborder les aspects de sécurité et s’assurer de travailler à travers la logistique requise sont donc essentiels », explique Wendy. « J’aime vraiment en apprendre sur les équipements et savoir comment en tirer le meilleur parti. Les nouveautés et les évolutions sont constantes. »

 

Installations d'atelier de Fennell Forestry

Fennell Forestry dispose d’un entrepôt impressionnant avec un bureau professionnel, un grand atelier, un espace dédié à l’affûtage des chaînes, une salle de formation
sur site et un magasin de pièces de rechange.

Wendy travaille dans l’entreprise depuis 25 ans et les gens sont toujours surpris lorsqu’ils découvrent ce qu’elle fait dans la vie. « Je pense qu’ils ne comprennent pas vraiment ce que je fais et ils sont généralement étonnés par la connaissance que j’ai des engins. » Elle connaît quelques opératrices de débardeurs et conductrices de camions dans la région, mais elle ne connaît pas d’autre propriétaire d’entreprises forestières.

 

J’AIME VRAIMENT EN APPRENDRE SUR LES ÉQUIPEMENTS ET SAVOIR COMMENT EN TIRER LE MEILLEUR PARTI. LES NOUVEAUTÉS ET LES ÉVOLUTIONS SONT CONSTANTES.

– Wendy Fennell

 

Quand on lui demande pourquoi elle pense que si peu de femmes travaillent dans le secteur, elle explique: « Les femmes sont dissuadées par l’image du secteur de l’exploitation forestière. Celle-ci doit vraiment être améliorée pour mettre en valeur les différentes carrières. Au Canada, la plupart des gens comprennent ce qu’est l’exploitation forestière. Ici, en Australie, il y a encore des gens qui vivent dans cette région qui ignorent complètement le travail qu’il y a au-delà des arbres. Les gens croient encore que l’on travaille dans l’exploitation forestière quand on n’a pas trouvé d’emploi ailleurs. Les gens pensent que c’est un emploi de seconde classe, mais c’est faux. Avec les technologies les plus avancées et l’innovation, le secteur offre des carrières intéressantes et des emplois bien rémunérés, dynamiques et intéressants. Nous devons mieux promouvoir le secteur, en particulier auprès des jeunes et des femmes. »

 

Paysages australiens L'image de gauche remplit le cadre de plantes tropicales. L'image de droite donne sur un grand lagon bleu.

Blue Lake est situé dans un cratère volcanique inactif au cœur du magnifique Mount Gambier. Le lac est d’un bleu cobalt vibrant pendant les mois d’été australien qui s’étend de décembre à mars, et devient gris acier d’avril à novembre. La cause de ce phénomène de coloration n’est pas entièrement comprise, mais on considère généralement qu’elle est due au réchauffement des couches superficielles du lac qui provoque la séparation du carbonate de calcium de la solution par précipitation, entraînant une dispersion des longueurs d’onde bleues de la lumière solaire.

Fennell Forestry

Fennell Forestry est une grande entreprise de récolte et de transport de bois de plantation, ayant 27 ans d’histoire. L’entreprise réalise des opérations de déchiquetage de gommiers bleus, de récolte de pins et de transport, 24 heures sur 24 du lundi au vendredi, et emploie trois équipes pour les pins et une équipe pour le déchiquetage. La branche pins de l’entreprise produit 11 500 tonnes de bois par semaine et celle de déchiquetage produit environ 4 500 tonnes. « Nous récoltons environ 560 000 tonnes de pins et 200 000 tonnes de copeaux par an », déclare Wendy.

L’entreprise a utilisé l’excavateur pendant longtemps. Au fur et à mesure que l’équipement se développait et que l’entreprise grandissait, l’achat d’équipement spécialisé s’est imposé et l’on a opté pour une abatteuse-façonneuse H855C Tigercat. « Une fois l’équipement spécialisé essayé, le retour en arrière n’était pas possible », déclare Wendy. « Cette première abatteuse-empileuse a accumulé 25 000 heures et elle a bien résisté. »

Fennell Forestry a désormais neuf équipements Tigercat : deux abatteuses-empileuses, deux débardeurs, un transporteur 1085C, trois abatteuses-façonneuses H855C et une nouvelle abatteuse-façonneuse H855E. Wendy a acheté le premier transporteur 1085C de l’entreprise en février dernier. « Le terrain dans lequel nous travaillons n’est pas escarpé, il y avait débat entre Barry et moi pour savoir s’il fallait acheter le modèle 1085C. Nous n’étions pas tout à fait sûrs de faire le bon choix, mais il fonctionne très bien. »

Gestion d’une entreprise en expansion

Gérer une entreprise en croissance comporte certaines difficultés. Wendy et Barry sont toujours à la recherche de méthodes innovantes pour assurer le fonctionnement de leurs activités et pour se développer, sans pour autant sacrifier ou perdre ce qui a fait le succès de l’entreprise en premier lieu. C’est pourquoi ils ont décidé de s’inscrire au programme de croissance des entreprises offert par l’État de l’Australie-Méridionale. Wendy voulait mettre en place une croissance efficace tout en restant fidèle aux valeurs fondamentales de l’entreprise.

 

Un camion de copeaux de Fennell Forestry

L’activité de transport de Fennell Forestry comprend 17 camions à double plancher et un semi-remorque.

Dr. Jana Matthews, qui a travaillé avec de nombreuses grandes entreprises aux États-Unis, a été chargée par l’État d’Australie-Méridionale de diriger le programme de croissance des entreprises. Fennell Forestry était la seule entreprise forestière du programme. Les autres participants appartenaient à des secteurs variés tels qu’une entreprise pharmaceutique, une événementielle, en passant par une agence de cinéma hollywoodienne. Le programme comptait plusieurs experts en croissance pour discuter des pièges les plus courants, des différentes étapes de la croissance et de la façon de faire progresser efficacement une entreprise lorsqu’on connaît une croissance rapide. « Comprendre tout cela a été vraiment positif. Nous avons de bonnes bases et cela nous a aidés à les conserver au fur et à mesure de notre expansion », explique Wendy. « Dr. Matthews nous disait ce qui devait être fait, des choses que je croyais inutiles pour notre entreprise, mais à la fin elle avait raison. »

Un rendu numérique de la carte du Triangle vert en Australie.LE TRIANGLE VERT

Le succès de Fennell Forestry repose sur l’industrie florissante du Triangle vert de l’Australie-Méridionale. Comme le reflète son nom, le Triangle Vert est l’une des principales régions forestières de l’Australie, qui couvre une superficie de 6 millions d’hectares. Il a de vastes ressources de résineux et de feuillus de plantation. Le Triangle Vert s’étend entre les États de l’Australie-Méridionale et Victoria et dispose d’un accès facile aux villes de Melbourne et Adélaïde. Les activités de transformation sont concentrées autour des villes de Mount Gambier en Australie-Méridionale et de Portland à Victoria, où se trouve le port de la région. 

 

Fennell Forestry veille à maintenir toujours une infrastructure et du personnel appropriés pour soutenir la croissance. L’entreprise possède son propre atelier, un responsable des opérations qui aide à la fois l’exploitation forestière et le transport, un formateur d’opérateurs à temps plein et une salle de formation pour les séances de groupe, ainsi qu’un grand magasin de pièces de rechange avec un stock important.

Wendy et Barry forment une grande équipe. « Travailler avec la famille est ce qu’il y a de mieux car on partage les mêmes valeurs fondamentales. » Wendy reconnaît que Barry et elle sont très différents. « Je suis plutôt organisée et lui a des idées originales et l’esprit d’entreprise. J’aime faire les choses de manière structurée puis observer. Alors que Barry veut toujours aller de l’avant et penser à la prochaine amélioration. » L’équilibre entre les deux personnalités contribue définitivement au succès de l’entreprise. « Je pense que c’est ce qui fait que cela marche si bien », dit Wendy.

Wendy Fennell s'occupe de l'exploitation forestière sur son téléphone portable.Équilibre entre vie professionnelle et vie privée

En plus de toutes ses responsabilités professionnelles, Wendy est mère célibataire de deux enfants : Flynn de huit ans, et Hudson de six ans.  Ses garçons aiment vraiment regarder les engins fonctionner, mais ils ont, pour l’instant, d’autres aspirations professionnelles. Hudson veut avoir une animalerie et Flynn veut être le prochain Shaun White (un snowboarder professionnel).

Wendy profite des vacances de ski en famille et a récemment été à Whistler, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Zélande. « Flynn voulait faire du snowboard, mais c’est interdit pour les moins de huit ans. J’ai dû donc y retourner à ses huit ans, et c’est là que nous sommes allés l’année dernière. Les garçons étaient accros aux Jeux olympiques d’hiver et me racontaient tout ce qui s’y passait quand je rentrais du travail », dit-elle.

Travailler aussi dur ne dérange pas Wendy. Elle tient toujours à être là quand ils se réveillent et au coucher. « Devoir partir le soir me gâche tout », dit-elle. Elle organise tout de manière à ce que les garçons sachent toujours quand elle sera à la maison.

Wendy a aidé à construire une entreprise en plein essor, excelle en tant que PDG et a une belle famille, prouvant que l’on peut tout faire. « J’aime mes enfants et mon travail. Je suis entourée d’une excellente équipe et j’en apprécie tous les membres. On ne s’ennuie jamais, ça c’est sûr ! »

FÉVRIER FITNESS

L’intérêt de Wendy pour la santé a débuté quand elle était dans la jeune vingtaine et à l’âge de 43 ans elle suit toujours un mode de vie très sain. Pour le mois de février, elle a mis en œuvre un programme appelé « Février Fitness » pour éduquer les membres de son équipe sur la façon de rester en forme et de réduire la fatigue au travail. Des fruits frais et des collations saines étaient disponibles dans la cantine tout au long du mois, ainsi que des séances d’entraînement dans un gymnase local. « Hier soir, l’un de mes employés m’a envoyé une photo de tous les fruits et légumes qu’il avait découpés pour la semaine. Il était fier de sa préparation et j’adore voir ça », dit Wendy. « Un personnel en bonne santé est productif et tous les employés sont encouragés à adopter un mode de vie plus sain et plus actif. »

 

Articles connexes

BTB nº 47 : EXPLOITANTE FORESTIÈRE

Samantha Paul commence une nouvelle série sur les femmes dans l'exploitation forestière avec l'espoir d'inspirer les jeunes femmes pour qu'elles fassent carrière dans ce secteur. Elle s'est d'abord entretenue avec Hannah Dehoog, une opératrice de la Colombie-Britannique, pour découvrir comment elle s'est lancée dans l'industrie forestière, comment vit une femme dans les camps d'exploitation et ce qu'elle aime de son métier.