Skip to content

BTB nº 52 : L’ensemble complet

BTB part à la rencontre de Sunshine Logging Ltd., entreprise basée à Kalso, en Colombie-Britannique, suite à son acquisition de deux façonneuses Tigercat 850, dotées chacune de la tête d'abattage-ébranchage Tigercat 568.

– Samantha Paul

Clint avec sa fille cadette et opératrice d'équipement Julia.

Clint avec sa fille cadette et opératrice d’équipement Julia.


Sunshine Logging est une entreprise basée dans la région de West Kootenay en Colombie-Britannique, au Canada, au milieu de pittoresques montagnes enneigées sur la rive ouest du lac Kootenay.

Clint y dirige trois équipes de cinq engins et un total vingt employés. Chaque équipe dispose d’une abatteuse-empileuse, d’une chargeuse forestière, d’un débardeur, d’une façonneuse et d’une chargeuse.

Clint a commencé à faire de l’abattage manuel, du débardage à câble et du débusquage après ses études secondaires. En 1989, il a commencé à travailler pour Sunshine Logging. Neuf ans plus tard, il a acheté la moitié de l’entreprise, puis en a eu le plein contrôle en 2018. Vanessa, son épouse, gère les registres et veille à ce que tout soit en ordre. Kelsey, sa fille aînée, dirige le programme de sécurité de l’entreprise et apporte son aide au bureau. Sa fille cadette, Julia, conduit des engins et travaille actuellement dans la construction de routes.


Façonneuse 850 travaillant à la jetée

Clint et Dave commentent l’amélioration de la visibilité du côté droit grâce au profil courbé de la flèche.


Abattage dans le Kootenay

Sunshine Logging possède un contrat d’exploitation renouvelable d’un an avec la société Kalesnikoff Lumber Company basée à Castlegar et un contrat avec Porcupine Wood Products à Salmo. Elle achète également du bois sur des propriétés privées. « C’est un mélange en quelque sorte », explique Clint. « C’est ce que les Kootenays recherchent, nous avons toujours un marché du bois ici. Nous avons encore plusieurs usines. Les affaires ne sont pas dans les mains d’un seul grand exploitant. »

Le terrain typique de la région de Kootenay est assez escarpé. Les forêts sont généralement composées de peuplements mixtes de sapins, de ciguës, de cèdres et d’épicéas, connus sous le nom de « Kootenay Mix ». « Actuellement, nous exploitons 30 hectares de Kootenay Mix pour l’entreprise Kalesnikoff Lumber Company », a déclaré Clint.

La nouvelle Sunshine Logging a reçu les troisième et quatrième façonneuses 850 de la Colombie-Britannique, toutes deux équipées de la nouvelle tête d’abattage-ébranchage 568. Clint était fatigué de faire le va et vient entre le porteur et la tête avec son équipement de façonnage. « Tigercat est un bon produit et j’ai été séduit par l’ensemble complet », explique Clint.

L’engin a été acheté par l’intermédiaire du spécialiste des ventes d’Inland Jason Quaife, à Cranbrook. Le nouveau concessionnaire Inland à Castlegar permettra à Sunshine Logging de s’y approvisionner. « Castlegar est en plein essor. De nouveaux mécaniciens ont été engagés, et avoir une succursale plus proche est positif pour nous. »


EN FIN DE COMPTE, LES DEUX MACHINES FONCTIONNENT MIEUX ENSEMBLE PUISQU’ELLES ONT ÉTÉ CONÇUES ET TESTÉES ENSEMBLE.

– Clint Carlson, propriétaire, Sunshine Logging Ltd.


Kerry Gouldsborough, opérateur de la façonneuse 850/568. Clint a commandé les ensembles 850/568 en avril 2019 et a visité l’usine Tigercat en Ontario le mois suivant. « J’ai été impressionné. Ce qu’ils font là-bas est incroyable ! C’est une usine axée sur le client », a déclaré Clint. « Beaucoup d’usines que j’ai visitées sont des usines qui produisent des excavateurs en série. Vous obtenez juste ce que tout le monde a. Quand vous visitez Tigercat, vous pouvez voir votre machine. Il y a de fortes chances que je sois passé à côté du châssis de notre 850 alors que ce n’était encore qu’un tas d’acier », raconte Clint. « Quant à la tête, je pense que nous avons assisté à la fabrication de la nôtre lorsque nous étions là-bas. »

« Je suis tout à fait conscient du fait que lorsqu’on achète un premier modèle, on est dans une phase de prototype, mais cela ne m’inquiète guère », a déclaré Clint. « Si des problèmes surviennent, Tigercat apportera toujours des améliorations. Et je n’en suis pas à ma première nouveauté Tigercat. J’ai acheté une abatteuse-empileuse 870C toute neuve en 2005 et nous avions déjà deux premiers exemplaires du modèle L870 avant cela. »


L'ensemble complet : Tigercat 850 et 568.


Premières impressions

La première façonneuse 850 de Sunshine Logging avec la tête d’abattage-ébranchage Tigercat 568 est arrivée sur le site en janvier 2020. Clint souhaitait avoir une tête qui puisse fonctionner efficacement aussi bien pour les pins de 20 cm que pour les sapins de 70 cm. « C’est un facteur important », dit Clint.
« Nous avions peur que la tête soit un peu petite puisque nous abattons du bois de 70 cm. Il s’agissait de trouver la bonne taille de tête pour être efficace dans les deux cas. »

Clint explique les performances de la machine jusqu’à présent. « La rotation est vraiment excellente. Je constate vraiment une différence par rapport au précédent porteur de type pelleteuse. L’entraînement de rotation jumelé est bien meilleur », dit-il. « La scie coupe beaucoup plus rapidement que les excavateurs reconvertis, ce qui permet de gagner du temps et d’avoir un meilleur produit. Nous utilisons moins souvent les échelles », explique Clint. Si la scie coupe trop lentement et qu’il y a une tension au niveau de la bille au cours de la coupe, elle risque de casser et des fentes peuvent se former. Comme la scie coupe plus vite, la coupe est plus nette. C’est d’autant plus important dans le cas du gros bois. Clint a également expliqué comment la visibilité du côté droit s’est améliorée grâce au profil courbé de la flèche principale. « La vue était toujours obstruée par la flèche droite », a-t-il expliqué.


 

PEU IMPORTE QU’ELLES FASSENT 20 OU 70 CM,
LES BILLES SONT POUSSÉES AISÉMENT.

– Dave LaMarsh, opérateur du modèle 850/568, Sunshine Logging Ltd.

 


Dave LaMarsh, opérateur de la façonneuse 850/568.

Dave LaMarsh, opérateur de la façonneuse 850/568.


Dave LaMarsh

Dave LaMarsh conduit la première machine reçue par Sunshine Logging. Au cours de ses dix-neuf ans d’expérience dans la conduite d’engins, Dave a travaillé avec différentes marques et façonneuses. Il commente la performance de notre façonneuse. Selon lui : « Peu importe qu’elles fassent 20 ou 70 cm, les billes sont poussées aisément ». « Elle est bien faite. La façon dont la tête est suspendue facilite la saisie. La lecture de la longueur et du diamètre est vraiment bonne. La longueur des billes ne varie pas de 5 cm par rapport à ce que le relevé indique », a-t-il ajouté. « Le siège chauffant est formidable et la visibilité avec la flèche courbée est bien meilleure. Dans l’ensemble, elle est bien meilleure qu’un excavateur ordinaire. Cela ne fait aucun doute ».


Kerry Gouldsborough, opérateur de la façonneuse 850/568.

Kerry Gouldsborough, opérateur de la façonneuse 850/568.


Kerry Gouldsborough

Le deuxième ensemble de façonneuse 850/568 est arrivé la première semaine de février et est conduit par Kerry Gouldsborough. Au moment de notre visite, la machine avait accumulé 120 heures. C’est le premier engin Tigercat de Kerry. « Elle est rapide », affirme-t-il. « J’aime beaucoup. C’est beaucoup plus rapide que ce que je pensais. Et la cabine de conduite est vraiment confortable. Elle est petite, mais quand vous êtes installé dedans, c’est en fait assez confortable. »

« Je suis surpris de la taille des pièces que je peux saisir avec cette tête. J’ai pu prendre des billes de jusqu’à 75 cm », raconte Kerry. Je n’ai pas encore eu à travailler sur le transporteur, mais j’aime la façon dont tout y est contenu. Tout est bien disposé et il s’ouvre bien. On trouve également un bon accès au centre de la machine et tout autour. »

« Les fonctions sont bien meilleures, car la machine est spécialement fabriquée pour ces opérations », déclare Kerry. Avec sa précédente façonneuse, si la tête avait un problème, cela annulait pratiquement le reste du système hydraulique. « Il fallait attendre que la tête finisse avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Elle n’était pas multifonctionnelle comme le nouvel ensemble. Avec la machine actuelle, ce problème ne se pose pas », ajoute Kerry. « Les autres collègues qui ont conduit des engins Tigercat n’en disent que du bien. J’étais donc très enthousiaste à l’idée de recevoir cette machine, surtout qu’elle est toute neuve, tout juste sortie du four. »


 

Tête d'abattage-ébranchage 568


Augmentation de la productivité : tout le monde est d’accord

Clint, Dave et Kerry ont tous remarqué une augmentation de la productivité depuis l’acquisition des nouvelles machines. « Nous n’en sommes qu’au début, mais je pense que nous allons certainement connaître une augmentation », a déclaré Clint. « Nous n’en avons pas encore fini avec tous les visiteurs”, dit-il en riant. L’équipe n’a pas pu fonctionner à plein régime depuis plusieurs semaines en raison de la présence de toutes les personnes qui sont venues voir les machines en action.

Clint voulait avoir l’ensemble complet de Tigercat et il est très heureux de sa décision. « En fin de compte, les deux machines fonctionnent mieux ensemble puisqu’elles ont été conçues et testées ensemble. »


Falaise de façonnage du modèle 850/568

Falaise de façonnage du modèle 850/568


LOGO DE TIGERCAT TV :

Cliquez sur le lien ci-dessous pour regarder la vidéo associée sur Tigercat TV.


 

Articles connexes



Vidéos connexes