Skip to content

BTB 51 : rapport sur le prototype 568

En août, les représentants de Tigercat, accompagnés d'un groupe de clients australiens, ont fait le trajet à pied jusqu'à Meadow Lake, Saskatchewan, afin de découvrir le prototype de la tête d'abattage-ébranchage 568 achetée et actuellement testée par Brander Enterprises.

Plus de 1 500 heures au compteur cet été pour le prototype.

Au mois d’août, les représentants de Tigercat, accompagnés d’un groupe de clients australiens, ont fait le trajet à pied jusqu’à Meadow Lake, Saskatchewan, afin de découvrir le prototype de la tête d’abattage-ébranchage 568 achetée et actuellement testée par Brander Enterprises. Allan Brander et ses fils, Kris et Jamie, ont testé la machine tout au long de l’été, en étroite collaboration avec Tigercat et Redhead Equipment, concessionnaire Tigercat.


Le prototype de tête d'abattage-ébranchage 568 Tigercat


La tête fonctionne principalement sur les trembles et les épinettes dotées de nombreuses branches, qui offrent un terrain idéal pour tester l’efficacité d’ébranchage de la tête et mesurer sa qualité et ses capacités à réaliser des opérations sur plusieurs arbres de bois dur en même temps. Le modèle 568 de Tigercat est une tête d’abattage-ébranchage haute performance et robuste, conçue pour les machines à chenilles. Elle est particulièrement adaptée aux opérations de façonnage en bord de route, tout spécialement pour les bois tendres droits et hauts ou les bois durs avec peu de branches. Les bras d’ébranchage programmables et les bras de rouleaux triangulés permettent à l’opérateur de procéder à un ramassage rapide sur la pile et de demeurer en contact continu avec l’arbre pendant l’alimentation. Le couteau avant flottant et le couteau arrière fixe garantissent un ébranchage de bonne qualité. La machine est dotée de roues de mesure simples ou doubles avec un bras arrière à rotation horizontale, ainsi que d’une fonction de mesure de longueur à flux prioritaire, pour une meilleure précision des mesures de longueur.


La famille Brander était le candidat idéal pour cette phase de test, non seulement pour la variété et la complexité de ses applications de façonnage quotidiennes, mais également pour sa volonté de travailler avec les ingénieurs et le personnel de soutien technique de Tigercat et de fournir des commentaires précieux.


Le système d’abattage-ébranchage de Brander est couramment utilisé en Saskatchewan. L’étape d’abattage est réalisée grâce à une abatteuse-empileuse à chenilles. Les billes entières sont débardées sur le bord de la route, où elles sont façonnées à l’aide d’abatteuses-façonneuses à tête multifonctionnelle. La forme compliquée des billes et le mélange de bois dur et bois tendre font des têtes d’abattage-ébranchage 575 Tigercat la machine idéale pour cette application depuis de nombreuses années. La famille Brander utilise d’ailleurs plusieurs machines équipées de transporteurs de la série 855.


 

Un groupe de visiteurs devant une machine Tigercat.

Le groupe de voyageurs australiens avec Brander Enterprises à Meadow Lake, Saskatchewan.


Parmi les visiteurs australiens se trouvaient Ricky Leeson (directeur général) et Dean Gardiner (responsable de l’abattage-ébranchage) de Leesons Logging & Cartage ; Matthew Thomson (responsable sur site) et Peter van den Hoogen (responsable de la formation) de LV Dohnt & Co ; et Hendrik Visser, directeur régional d’Onetrak en Australie-Occidentale. Tous les participants, dont les représentants de Tigercat et Chuck Miles, le spécialiste commercial pour le secteur forestier de Redhead Equipment en Saskatchewan, ont apprécié l’échange d’informations et d’idées de ce voyage de deux jours dans la Saskatchewan.


En tant qu’exploitant forestier féru d’innovation, Brander Enterprises n’hésite jamais à développer de nouvelles idées. Pour Peter van den Hoogen, l’un des faits marquants de cette visite sur site a été le moment où il a pu couper les premiers arbres avec la nouvelle abatteuse-empileuse 855E de démonstration de Redhead Equipment, équipée d’une scie d’abattage-groupage 5300 à deux montants. Brander possède actuellement une abatteuse-empileuse 845D équipée d’une tête 5300. Il s’agit d’ailleurs de la première vendue dans le pays. Avec une grande quantité de bois de petit diamètre présent dans les peuplements mixtes en Saskatchewan, la capacité de collecte supplémentaire a permis de booster la production des abatteuses-empileuses 870 de Brander, équipées de la scie 5702 à une tige.


Cette visite nous a également permis d’apprendre que Peter avait déjà conduit une abatteuse-empileuse Koehring 620, très probablement la première en Australie, dans les années 80. La 620 était construite à Brantford, Ontario et c’est le président de Tigercat, Grant Somerville, qui avait dirigé l’équipe de conception d’origine. Première abatteuse-empileuse à chenilles spécialement conçue, ce modèle a changé la donne dans le secteur et fut le précurseur de nombreux développements futurs.

 

Abatteuse-empileuse 855E de Tigercat équipée d'une scie d'abattage-groupage 5300

Peter van den Hoogen coupe les premiers arbres avec la nouvelle abatteuse-empileuse 855E de démonstration, équipée d’une scie d’abattage-groupage 5300 à deux montants.

 



Vous voulez lire plus d’articles sur l’exploitation forestière ? Consultez les liens ci-dessous pour découvrir plus de contenu Between the Branches.

Articles connexes