AIDER VOTRE CONCESSIONNAIRE TIGERCAT C’EST VOUS AIDER.

Dans l'exploitation forestière, comme dans toute autre activité, le temps c'est de l'argent. Lorsque votre machine forestière a un problème technique qui menace votre capacité de récolte du bois, le temps est essentiel.

– Pierre Fortin, formateur d’opérateurs Tigercat

Les problèmes de la machine doivent être diagnostiqués et résolus le plus rapidement possible afin de minimiser la perte de production et les frais de réparation. De plus, la réparation proactive de petites défaillances peut prévenir des dysfonctionnements majeurs qui pourraient endommager définitivement la machine ou mettre en danger le personnel.

Larry White, responsable des pièces (G), et Tom Sawrey, directeur de magasin (D), aidant un client dans les nouvelles installations de CTW Rose Hill, CN.

Larry White, responsable des pièces (G), et Tom Sawrey, directeur de magasin (D), aidant un client
dans les nouvelles installations de CTW Rose Hill, CN.

Pour optimiser le temps dont il dispose, le technicien du concessionnaire doit se présenter au site de travail bien préparé pour réaliser la réparation ou le réglage efficacement. Le technicien doit avoir une bonne idée du problème exigeant une intervention immédiate dès son arrivée ainsi que des pièces dont il/elle aura besoin. La clé de cette préparation réside dans la bonne communication entre l’exploitant sur le terrain et le concessionnaire Tigercat. Une communication claire permet d’économiser du temps et de l’argent.

Tout d’abord, vous devez fournir au concessionnaire le modèle de la machine, le numéro de série, l’emplacement et une explication précise du problème. La machine est-elle encore sous garantie ? Doit-elle être emmenée au bord de la route pour les réparations ? La défaillance est-elle continue ou sporadique ? Le problème s’est-il développé au fil du temps ou est-il apparu soudainement ?

En cas de problèmes dans le système hydraulique, l’opérateur devrait savoir s’il s’agit d’un manque de puissance ou d’un manque (ou un excès) de vitesse ou d’une combinaison des deux. Le problème se produit lorsqu’une seule fonction est activée ou si une combinaison de fonctions est utilisée ? Est-ce que tous vos opérateurs se plaignent du problème ou seulement l’un d’entre eux ? Existe-t-il une fuite d’huile hydraulique ? Si tel est le cas, n’oubliez pas de faire preuve de prudence en cherchant la fuite (voir « Une piqûre dangereuse » dans le numéro 44 de BTB).

L’appareil photo de votre mobile peut être un outil précieux pour transmettre des détails de la machine aux techniciens du concessionnaire. L’envoi d’images nettes d’une fuite hydraulique ou d’une pièce cassée peut aider le technicien à comprendre ce qui s’est passé et à s’assurer de prendre les bons outils et pièces pour la réparation. Une courte vidéo du comportement de la machine peut également révéler la façon de traiter le problème et, éventuellement, économiser des efforts de dépannage importants, en particulier si le problème est intermittent ou difficile à décrire.

Pour les problèmes électriques ou du système de contrôle, en cas d’affichage de messages d’alarme, le concessionnaire aura besoin d’une description complète de ceux-ci. Notez tous les détails et les numéros d’erreur qui apparaissent sur l’écran du système de contrôle ou prenez une photo du message d’alarme et transmettez-le au concessionnaire. Informez le concessionnaire sur la fréquence du problème et s’il semble lié à une période en particulier ou à une procédure de travail spécifique. Pour les alarmes du système moteur ou celui de post-traitement, vous pouvez également regarder le récapitulatif des alarmes dans l’écran de contrôle de la machine et noter ou prendre des photos des dernières alarmes répertoriées. La signification de différents codes SPN et DTC du moteur peut être vérifiée à l’aide de l’application Tigercat disponible pour Android et iOS.

Consultez votre concessionnaire à propos de RemoteLogTM, le nouveau système télématique de Tigercat. RemoteLog peut transmettre au concessionnaire, de manière efficace et automatique, la plupart des informations essentielles dont le technicien de maintenance a besoin pour travailler sur votre machine.