BTB 37 : La tête TH575 est populaire en Saskatchewan

La performance des produits Tigercat et le soutien offert par la compagnie entraînent une augmentation croissante du nombre de têtes TH575 utilisées en Saskatchewan.
Get-R-Done Logging and Farming Inc. La tête TH575 offre une bonne performance pour le façonnage de feuillus en dépit des températures extrêmes de l'hiver.

Get-R-Done Logging and Farming Inc. La tête TH575 offre une bonne performance pour le façonnage de feuillus en dépit des températures extrêmes de l’hiver.

– Paul Iarocci

La tête TH575 est très populaire dans le nord de la Saskatchewan. Le nombre de têtes TH575 est en croissance dans cette région, où il y en a sept en ce moment, celles-ci étant toutes installées sur des abatteuses-façonneuses H855C, la première y faisant son apparition en 2007. Cette région géographique est probablement l’endroit où il y a le plus de têtes d’abattage-ébranchage Tigercat dans le monde. Le personnel de la succursale de Redhead Equipment située à Saskatoon (le concessionnaire de Tigercat de la province), le directeur de district de Tigercat James Farquhar et le spécialiste des têtes d’abattage-ébranchage Blain MacDonald ont tous contribué de façon importante au succès du programme des têtes TH575.

Blain MacDonald, qui passe beaucoup de temps en Saskatchewan pour faire l’entretien de ces têtes, explique qu’il y a deux facteurs importants associés à cette région qui font que la combinaison de cet accessoire et d’une machine H855C est très concurrentielle : le froid extrême et la forme des arbres. « Le temps froid est un facteur important en ce qui a trait aux problèmes de fissuration. La forme du bois empire ceux-ci », indique Blain MacDonald qui explique que la tête 622B Waratah ne peut résister à ces conditions à long terme. En conséquence, les utilisateurs de têtes Waratah doivent utiliser le modèle de tête plus gros 623, ce qui oblige aussi de se procurer une machine de la classe juste au-dessus en matière de taille.

« En plus de l’engagement ferme en matière de soutien de Tigercat et du concessionnaire, la tête TH575 est populaire en Saskatchewan parce qu’elle possède des caractéristiques de conception uniques favorisant sa performance pour abattre et façonner des arbres tordus et dotés de nombreuses branches, ce que certaines autres têtes ont de la difficulté à réaliser, sans compromettre la productivité globale ni le rendement du carburant pour la récolte de bois moins difficile à transformer », explique Duane Barlow, chef de produit pour les accessoires. « Le système d’entraînement breveté « trois-deux » doté de bras d’entraînement et de commandes de moteur indépendants assure que les trois rouleaux d’alimentation demeurent en contact continu avec l’arbre lorsqu’il y a des branches lourdes ou des sections tordues de troncs et il passe en mode à deux rouleaux d’entraînement pour améliorer la vitesse et l’efficacité pour le façonnage de petits arbres. »

Duane Barlow explique que la conception du système d’entraînement permet aussi de fabriquer une structure en châssis, ce qui améliore l’application des forces et réduit les concentrations de contraintes, réduit les accumulations de débris et améliore la propreté des tuyaux. « En combinant la tête avec de grosses goupilles à manchon conique, des bagues à paroi épaisse, des vérins à amortissement, des composants électriques et des robinets d’isolation installés sur des dispositifs antivibratoires, cela permet d’obtenir une tête conçue en fonction de la philosophie de conception de Tigercat consistant à offrir une performance élevée sans compromettre la durabilité. »

Les abatteuses-façonneuses d'Almar Limbing façonnent des épinettes difficiles à ébrancher. « Le temps froid est un facteur important en ce qui a trait aux problèmes de fissuration. La forme du bois empire ceux-ci », indique Blain Macdonald, représentant du service de soutien technique spécialisé dans les têtes d'abattage-ébranchage.

Les abatteuses-façonneuses d’Almar Limbing façonnent des épinettes difficiles à ébrancher. « Le temps froid est un facteur important en ce qui a trait aux problèmes de fissuration. La forme du bois empire ceux-ci », indique Blain Macdonald, représentant du service de soutien technique spécialisé dans les têtes d’abattage-ébranchage.

En outre, le directeur de la mise en marché des têtes d’abattage-ébranchage, Matt Roberts, croit que les efforts continus en matière de développement de produit pour améliorer la performance, la fiabilité et la facilité d’entretien ont aussi favorisé l’augmentation de ventes. « Les améliorations récentes apportées à la tête TH575 incluent une option pour régler les couteaux de façonnage en fonction du temps afin de ramasser les arbres rapidement, une disposition de tuyaux révisée, des tuyaux d’une nouvelle marque très bien adaptés aux conditions extrêmes, un œil électrique amélioré et de petits moteurs volumétriques optionnels pour augmenter la vitesse. » Tigercat a aussi conçu un rotateur à couple élevé avec un excellent contrôle de positionnement et le nouveau système de commande D5 Tigercat qui améliore la performance de la tête et qui est doté d’une interface d’opérateur simplifiée.

Opération en bordure de la route de Get-R-Done Logging and Farming Inc.

Opération en bordure de la route de Get-R-Done Logging and Farming Inc.

Chuck Miles, spécialiste de vente de produits forestiers travaillant chez Redhead Equipment, croit fortement en la valeur de la tête d’abattage-ébranchage Tigercat depuis qu’il a vendu le prototype de celle-ci qui a été installé sur une abatteuse-façonneuse H860C d’Almar Limbing au début de l’année 2007. (Voir le nº 16 de BTB du mois de mars 2007.) Almar Limbing (qui appartient à Marcel et Alain Chalifour qui sont deux frères) utilise encore cette tête qui a maintenant été utilisée pendant plus de 18 000 h, la machine sur laquelle elle est installée étant conduite par Brody Chalifour, fils de Marcel Chalifour. Depuis ce temps, l’entreprise a acheté deux autres têtes TH575, une de celles-ci étant l’accessoire d’une abatteuse-façonneuse H855C et l’autre étant une tête autonome montée sur le châssis d’une abatteuse-empileuse Tigercat modifiée qui appartenait déjà à Almar Limbing.

Marcel Chalifour et son fils Brody Chalifour qui conduit l'une des abatteuses-façonneuses Tigercat d'Almar Limbing.

Marcel Chalifour et son fils Brody Chalifour qui conduit l’une des abatteuses-façonneuses Tigercat d’Almar Limbing.

Bien que les clients aient pour la plupart apprécié la valeur ajoutée et les avantages de l’abatteuse-façonneuse H855C, le concept de la tête TH575 semblait être au début un grand changement par rapport au concept triangulaire bien accepté par les entrepreneurs forestiers. Les opérateurs étaient tous habitués à utiliser un style particulier de tête et il n’est pas facile de s’adapter à des changements en considérant le nombre d’heures pendant lequel ceux-ci peuvent utiliser une abatteuse-façonneuse pendant une seule saison. Toutefois, lorsque les entrepreneurs ont constaté que la tête était très bien faite et que le nouveau concept offrait une excellente performance pour façonner des peupliers tordus ou des résineux avec une forme de tronc posant problème, le marché local pour les têtes a changé.

En même temps, comme Chuck Miles l’explique, le marché du bois a été revitalisé. « Le prix du bois de pâte, des panneaux OSB et du bois d’œuvre ont tous augmenté au même moment, ce qui a redonné de la vigueur aux usines. En raison de l’augmentation de la demande en bois de ces usines et du nombre insuffisant d’entrepreneurs, ces derniers ont dû se développer, moderniser leur équipement et en acheter du nouveau. » Chuck Miles mentionne que l’usine de Weyerhaeuser située à la baie d’Hudson produit des panneaux OSB spéciaux très demandés. Les écrans antirayonnement sont composés de papier d’aluminium pour aider à réduire la consommation énergétique des domiciles en réfléchissant 97 % ou moins de l’énergie du rayonnement solaire et en réduisant l’accumulation de chaleur dans les greniers. Selon un article écrit par Weyerhaeuser : « Les panneaux sont efficaces et économiques et permettent en une seule étape de maintenir les maisons à une température confortable tout en réduisant les factures de consommation d’énergie. » Après une période très difficile pour l’industrie forestière de la Saskatchewan, il semble que les activités et le niveau de confiance aient augmenté de façon importante pendant les deux dernières années.

Rodney Fullerton fait confiance aux produits Tigercat depuis qu'il a acheté un débardeur 630D en 2012.

Rodney Fullerton fait confiance aux produits Tigercat depuis qu’il a acheté un débardeur 630D
en 2012.

Rodney Fullerton, propriétaire de Get-R-Done Logging and Farming Inc., possède deux abatteuses-façonneuses H855C dotées de tête TH575 parmi ses machines Tigercat. C’est le débardeur 630D qui a tout d’abord convaincu Rodney Fullerton de la valeur des produits Tigercat. « Chuck m’a persuadé d’acheter ce débardeur. Je vous jure que ce produit est un exemple de ce qu’une bonne machine peut faire. C’est la première machine Tigercat que j’ai achetée et après l’avoir utilisée pendant 4 700 h en deux ans, j’ai seulement changé deux tuyaux. » Rodney Fullerton possède aussi une abatteuse-empileuse 860 et les quatre machines sont utilisées pour fournir annuellement un volume de bois de 100 000 m³ à Weyerhaeuser en vertu d’un contrat. Ce dernier hiver, il a aussi acquis une abatteuse-empileuse 845C au moyen d’un programme d’achat/location afin de réaliser des contrats liés à des emprises pour le compte de SaskPower. « Soyons honnêtes, ces abatteuses-empileuses sont les meilleures », indique Rodney Fullerton. « Une chose qui m’a convaincu d’acheter des machines Tigercat est que vous fabriquez seulement de l’équipement forestier », mentionne-t-il. « S’il y a un ingénieur qui se concentre uniquement sur les produits forestiers et qu’il doit résoudre les problèmes que nous rencontrons sur le terrain, il ne devrait y avoir personne d’autre qui peut faire un meilleur travail. Il se peut que l’équipement soit un peu plus coûteux, mais il sera mieux fabriqué. »

Harold Milne utilise l'une des abatteuses-façonneuses H855C dotées d'une tête TH575. Son frère Kelvin Milne conduit l'autre.

Harold Milne utilise l’une des abatteuses-façonneuses H855C dotées d’une tête TH575. Son frère Kelvin Milne conduit l’autre.

Rodney Fullerton mentionne à propos de la tête TH575 : « Elle est un peu plus lente que la tête 622B et cela a pris deux semaines pour les opérateurs s’y habituent. Toutefois, le dernier hiver a été froid et nous avons travaillé pendant des journées où la température était de -40 à -35 °C. Je pense que nous allons encore être en train de façonner des arbres pendant que les autres entrepreneurs font des réparations par soudage. »

Son entreprise avait un faible volume de production, mais elle a pris de l’ampleur rapidement. « Je dis toujours aux gars de l’usine de me donner une chance pour que je puisse leur prouver ce dont je suis capable. Si je ne réussis pas, j’aurai au moins eu la possibilité de le faire. C’est le type de personne que je suis. » Il semble que Rodney Fullerton ait utilisé le même raisonnement lorsqu’il a décidé d’acheter sa première machine Tigercat et lorsqu’il a pris la décision de se procurer la tête TH575 en allant à l’encontre de la tendance générale. « J’aime bien Chuck. J’aime sa technique de vente. » Un autre point crucial est le soutien technique fourni par le technicien de Redhead Equipment, Alex Johannesson. « J’apprécie aussi Alex. C’est la personne que j’aime le plus dans tout le pays. Tous mes employés adorent l’équipement Tigercat.

Lorsque je suis allé à l’usine de Tigercat, j’ai remarqué que la compagnie avait engagé des personnes consciencieuses », indique Rodney Fullerton. « J’y ai emmené mon père pour visiter l’usine. C’est une personne de 80 ans qui est franche. Il m’a dit que les gens de la compagnie étaient de bonnes personnes. » Rodney Fullerton croit que s’entourer de personnes honnêtes et consciencieuses est essentiel pour faire fonctionner son entreprise. Il considère que des opérateurs comme Kim Binkley qui conduit un débardeur et des opérateurs d’abatteuses-façonneuses comme Harold Milne, Kelvin Milne et Ron Pritchard sont les ressources essentielles permettant de réussir dans un secteur comme l’exploitation forestière qui peut être très difficile.

Observer les opérations d’Almar Limbing et de Get-R-Done Logging and Farming Inc. :

https://vimeo.com/109243126