Une piqûre dangereuse

L'injection de fluide ou d'air sous haute pression sous la peau à des pressions aussi faibles que 7 bar peut causer des blessures graves ou même la mort si elle n'est pas traitée rapidement.

– Chris Armour, rédacteur technique marketing

Les opérateurs d’équipement de foresterie et tout-terrain ainsi que les techniciens de maintenance sont habitués à faire face aux dangers manifestes des lames des scies et à la chute des branches d’arbres, mais peuvent être moins familiers avec un grand danger pouvant causer de graves blessures et même la mort : les blessures par injection à haute pression.

Lorsqu’il s’agit d’équipements lourds, les plus grandes menaces proviennent des fuites hydrauliques sous haute pression. Une rupture minuscule ou une ouverture aussi petite qu’une tête d’épingle dans une conduite hydraulique ou encore une défaillance d’un raccord peut libérer le fluide hydraulique sous forme d’un jet presque invisible à plus de 200 bar. Si les techniciens ou les opérateurs cherchent une fuite avec les mains ou enquêtent sur un autre problème sans rapport avec une fuite, ils pourraient ressentir une piqûre similaire à celle d’un insecte ou d’une coupure de fil fin sans que cela ne les inquiète au premier abord.

 Le fluide lui-même peut causer de sérieux dommages aux tissus selon son type, mais rien que la pression peut à elle seule provoquer rapidement l’enflure des compartiments cloisonnés des membres menant à des lésions douloureuses aux tendons, artères, nerfs et muscles.

La blessure peut même ne pas apparaître si grave, en se manifestant juste par une coupure ou une rougeur semblable à une piqûre d’insecte. Après tout, les mécaniciens reçoivent tout le temps des coups et des égratignures au niveau des mains, et les guêpes peuvent faire leurs nids dans les machines qui se trouvent dans les forêts. Toutefois, en seulement quelques heures, la blessure causera des douleurs atroces et nécessitera une chirurgie immédiate et spécialisée. Plus le traitement d’urgence est retardé, plus le risque de blessures permanentes, telles que la perte de doigts, de la main entière ou même la mort, sera élevé.

Un technicien vérifiant la présence de fuites hydrauliques à l'aide d'une feuille de carton.

Un technicien vérifiant la présence de fuites hydrauliques à l’aide d’une feuille de carton.

Ce qui se passe c’est que le fluide sous haute pression est injecté profondément sous la peau dans le flux sanguin, les muscles et les tendons. Le fluide lui-même peut causer de sérieux dommages aux tissus selon son type, mais rien que la pression peut à elle seule provoquer rapidement l’enflure des compartiments cloisonnés des membres menant à des lésions douloureuses aux tendons, artères, nerfs et muscles. Le fluide hydraulique ou le carburant qui se retrouve dans la circulation sanguine peut rapidement entraîner la mort puisque le corps humain n’a pas de défense contre lui. Et comme si ce n’était pas suffisant, les bactéries peuvent être entraînées profondément à l’intérieur de la blessure causant des infections dangereuses. Seule la chirurgie spécialisée effectuée très rapidement après la production de la blessure peut empêcher l’incapacité permanente.

Toute personne travaillant à proximité de machines hydrauliques doit être consciente des précautions suivantes :

  • Portez toujours un équipement de protection individuelle (EPI) tel que des lunettes de sécurité et des gants, mais sachez qu’un fluide sous haute pression peut pénétrer même les gants de soudeur les plus résistants.
  • Ne présumez jamais que le système hydraulique d’une machine est dépressurisé simplement parce que la machine est hors tension. Les lignes ou les accumulateurs peuvent garder une pression résiduelle pendant des semaines, voire des mois, avec le moteur éteint. Consultez le manuel d’utilisation pour connaître la procédure de dépressurisation spécifique de la machine. Toutefois, n’oubliez pas qu’il n’existe aucun moyen définitif de savoir si un système est entièrement dépressurisé. Faites toujours preuve de prudence.
  • N’utilisez jamais votre main, même si vous portez des gants résistants, pour saisir une ligne hydraulique ou pour chercher des fuites. Pour localiser une fuite, placez toujours l’extrémité d’un objet long, comme un morceau de carton, de bois ou d’acier, sur le point suspect du trajet du flux de fluide, quel qu’en soit le type.

Outre la formation des techniciens et des opérateurs, les entreprises et les concessionnaires travaillant avec des équipements lourds devraient mettre en place des plans pour traiter les blessures par injection. Les services médicaux locaux devraient être alertés du fait qu’ils peuvent voir ce genre de blessures (qui nécessitent un traitement spécialisé) et des plans d’évacuation devraient être mis en place pour les équipes travaillant à des endroits éloignés. Assurez-vous que les fiches techniques de sécurité (MSDS) pour tous les fluides utilisés (fluide hydraulique, carburant, peinture, etc.) soient facilement disponibles et fournies au personnel d’urgence. En cas d’accident, les travailleurs blessés doivent être transportés à l’hôpital le plus rapidement possible, le temps étant un élément déterminant. La chirurgie doit se pratiquer immédiatement pour soulager la pression et retirer le matériau injecté de la plaie. Les victimes et le personnel de la salle d’urgence peuvent parfois avoir des réticences à respecter cette étape car l’apparence extérieure de la blessure peut sembler très minime, mais il est essentiel que ces types de blessures soient traitées en tant qu’urgences chirurgicales immédiates.

Bien que cet article porte sur les dangers des blessures causées par les fluides hydrauliques, il convient également de rappeler que les blessures par injection peuvent survenir avec n’importe quelle substance sous une pression aussi faible que 7 bar, même s’agissant d’eau ou d’air. De nombreuses activités courantes d’entretien comme le lavage sous pression, la peinture, le nettoyage des débris avec de l’air comprimé et l’utilisation d’un pistolet graisseur haute pression peuvent également entraîner des blessures par injection.

Portez toujours l’équipement de protection approprié pour le travail et assumez la responsabilité de votre sécurité et de celle de vos collègues. Méfiez-vous des piqûres !