Prévention des incendies de système d’échappement

Les débris de bois et les systèmes d'échappement sont définitivement incompatibles.

– Robin Barker, directeur d’ingénierie Les machines forestières, particulièrement celles utilisées pour faire l’éclaircissage, l’abattage et l’ébranchage sont constamment à proximité de grandes quantités de matières organiques combustibles. Les branches, les brindilles, l’écorce, les feuilles et les aiguilles des buissons, des plantes grimpantes et des arbres environnants, ainsi que les copeaux et la poussière projetés par une scie, peuvent entrer dans le compartiment moteur d’une machine forestière, qu’ils soient en suspension dans l’air ou brisés par les mouvements de celle-ci.

Tigercat protège les silencieux et sépare les systèmes d'échappement des autres composants lorsque c'est possible.

Tigercat protège les silencieux et sépare les systèmes d’échappement des autres composants lorsque c’est possible.

La température des systèmes d’échappement dépasse souvent 425 °C (800 °F). Vous souvenez-vous du roman « Farenheit 451 » de Ray Bradbury présentant une dystopie? Tout comme les livres interdits par la censure, les débris s’enflamment et brûlent à une température de 200 à 260 °C (400 à 500 °F). En conséquence, si des débris entrent en contact avec des composants du système d’échappement à haute température comme le collecteur, le turbochargeur ou le silencieux, le risque qu’un incendie de machine se produise augmente beaucoup. Une fois que des débris se sont enflammés, des composants de la machine et des consommables peuvent aussi brûler, ce qui transforme un petit incendie local en un brasier infernal. Ces composants et consommables incluent : • Flexibles en caoutchouc et en plastique • Isolants de câblage électrique • Huile de moteur • Huile hydraulique • Diesel • Antigel de moteur La prévention des incendies d’équipement forestier est un travail continu. Il est important d’enlever les accumulations de débris, de nettoyer et de laver la machine de façon fréquente. Il est tout aussi important de faire l’entretien et des inspections périodiques des composants du système d’échappement pour veiller à ce que les gaz d’échappement sortent de la machine seulement à partir du tuyau d’échappement situé après le silencieux. S’il y a des fuites de gaz d’échappement à l’intérieur du compartiment moteur, tous les composants et les consommables indiqués ci-dessus sont exposés à des gaz à température élevée. Dans le moins pire des cas, cela entraîne des défaillances de composants prématurées. Dans la pire situation, cela augmente énormément les risques d’incendie de machine. Il faut inspecter fréquemment tous les composants du système d’échappement pour voir s’il y a des fuites. Inspecter toujours au complet pour voir s’il y a : • Collecteurs fissurés • Boulons lâches ou fissurés • Fixations lâches • Joints d’étanchéité avec des fuites • Protecteurs antidébris lâches ou manquants • Ferrures brisées • Tuyaux et silencieux rouillés ou fissurés Ce travail d’inspection doit être intégré aux procédures de démarrage du matin, aux procédures de lubrification quotidienne et aux programmes d’entretien ou aux procédures de mise en arrêt de fin de quart de travail. Être proactif. Si un composant du système d’échappement semble être sur le point d’atteindre la fin de sa durée de vie, le réparer ou le remplacer avant qu’il ne devienne défaillant. Si une fuite est détectée, la machine doit être mise en arrêt immédiatement et il ne faut pas la remettre en service avant que les réparations nécessaires n’aient été effectuées. Le bruit. Une variation du niveau de bruit provenant d’un système d’échappement indique habituellement une fuite de gaz d’échappement. Cet avertissement ne peut être ignoré et il faut prendre les mesures correctives appropriées immédiatement. Temps d’arrêt planifiés. À mesure que le temps d’utilisation augmente, il est possible qu’il soit nécessaire de faire des travaux d’entretien importants ou de remplacer le moteur. Utiliser ces occasions pour examiner tout le système d’échappement afin de remplacer tout composant sur le point de devenir défaillant. Les incendies de machineries sont coûteux, plus coûteux que nettoyer et inspecter quotidiennement le système d’échappement, et beaucoup plus coûteux que des pièces de rechange. Les incendies de machines sont en grande partie facilement évitables. Agir de façon proactive et éviter la longue liste des coûts financiers, humains et environnementaux qui y sont associés. Pour se renseigner, consulter la partie sur la prévention des incendies de la section 1 de tout manuel d’utilisation actuel de Tigercat.